Éric Dupond-Moretti nommé Garde des Sceaux : "Nous attendons qu’il rassure les avocats"

Catherine Féral-Schul, présidente du Conseil national des barreaux, était interviewée dans "le coup de fil du matin" sur Sud Radio le 7 juillet. "Le coup de fil du matin" est diffusé tous les jours à 7h12 dans la matinale animée par Cécile de Ménibus et Patrick Roger.

Eric Dupond-Moretti le 29 janvier 2015 à Paris (Joël SAGET - AFP/Archives)

Éric Dupond-Moretti nommé Garde des Sceaux du gouvernement Castex ? Pour l’USM, Union Syndicale de la Magistrature, cette nomination est une déclaration de guerre à la magistrature. Du côté des avocats, comment réagit-on ?

Un défenseur du secret professionnel

"Nous y voyons un signe d’apaisement entre les avocats et le gouvernement. Ces derniers mois ont été très agités, rappelle Catherine Féral-Schul, présidente du Conseil national des barreaux. Je veux y voir un signal positif pour les libertés publiques. Nous sommes une famille judiciaire, avocats et magistrats. J’espère que nous serons rassemblés."

"Éric Dupond-Moretti porte des combats qui sont importants pour nous, souligne l’avocate. C’est un ardent défenseur du secret professionnel ; il y a cette question des magistrats du siège, du parquet. Il y a des sujets qu’il maîtrise, nous espérons faire avancer ces discussions que nous avons depuis longtemps."

 

Un signal positif adressé aux avocats

Par ailleurs, "le fait de nommer un avocat n’est pas si courant. C’est un signe positif." Il n’y a donc pas de guerre entre avocats et magistrats ? "Je ne le souhaite pas, j’ai confiance dans sa capacité de dialogue." Côté avocats, que devient la crise qui a secoué la profession ces derniers mois, notamment sur les retraites ? "Il connaît notre métier, nos contraintes, sait ce que c’est d’être un libéral. Nous attendons qu’il rassure les avocats, qui ont été très en colère, subissent la crise économique, qui se sentent trop souvent exclus de la chaîne judiciaire."

"Maintenant, place aux actes, tempère la présidente du Conseil national des barreaux. On connaît le personnage. Il y a des objectifs, des attentes fortes, et comme toujours, on peut être surpris, mais nous entendons ce signal. Véritablement, le gouvernement, en nommant un avocat, nous adresse un signal positif."

Cliquez ici pour écouter “le coup de fil du matin”

Retrouvez "le coup de fil du matin" du lundi au vendredi à 7h12 sur Sud Radio, dans la matinale de Cécile de Ménibus et Patrick Roger.

Sur quelle fréquence écouter Sud Radio ? Cliquez-ici !