Éric Coquerel : "Arrêtons de considérer que le travail coûte trop cher !"

Le député France Insoumise de Seine-Saint-Denis était l'invité du Petit Déjeuner politique du Grand Matin Sud Radio. Il a dénoncé le "coup d'État social" du gouvernement avec sa réforme du droit du travail par ordonnances.

Thumbnail

Invité du Grand Matin Sud Radio, Éric Coquerel a fortement critiqué le projet de réforme du droit du travail par ordonnances préparé par le gouvernement, qu'il assimile à une "contre-révolution" et "un coup d'État social".

"La loi ne protègera plus tous les salariés de manière égale sur tout le territoire. C'est la fin du CDI, puisqu'on va passer à des CDI de chantier. C'est aussi le fait de sécuriser les licenciements et d'affaiblir les syndicats", a résumé le député France Insoumise de Seine-Saint-Denis.

Selon lui, surtout, cette réforme n'aura pas les effets annoncés en matière de réduction du chômage : "Ça ne créera pas d'emploi. C'est cette politique de l'offre qui consiste à dire que, si on dérégule le travail, si on baisse le coût du travail, on va créer de l'emploi. Mais nous, on pense que ce n'est pas comme ça qu'on crée de l'activité. Il faut aller chercher de l'argent par la question de la répartition des richesses. On est les recordmans des dividendes dans notre pays. Arrêtons de considérer que c'est le travail qui coûte trop cher !"

"Cette loi va favoriser les mauvais patrons, prédit Éric Coquerel. Tous les chefs d'entreprises ne se réveillent pas le matin en se demandant comment ils vont licencier de manière abusive. Mais vous favorisez ceux qui le décident. Au final, vous faîtes un dumping, un nivellement par le bas. Mais un salarié ne travaille pas mieux dans la précarité. Je ne crois pas que ce soit un modèle de société."

Écoutez l'interview d'Éric Coquerel dans le Grand Matin Sud Radio, au micro de Patrick Roger