Carvounas : référendum à gauche pour "réveiller les abstentionnistes"

Le sénateur PS du Val-de-Marne Luc Carvounas, invité de Territoires d'Infos sur Sud Radio et Public Sénat, s'est dit "persuadé" que le référendum pour l'union de la gauche initié par Jean-Christophe Cambadélis "sera un succès".

Invité de Territoires d'Infos sur Sud Radio et Public Sénat ce lundi, le sénateur PS du Val-de-Marne et maire d'Alfortville, Luc Carvounas, est revenu sur le référendum pour l'union de la gauche qui doit se dérouler le week-end prochain, voulu par Jean-Christophe Cambadélis, le premier secrétaire du Parti socialiste."Je suis persuadé que ce sera un succès", a-t-il indiqué, annonçant que "2000 bureaux de vote" seront ouverts pour l'occasion. Toutefois, l'initiative censée influer une dynamique de rassemblement dès le premier tour entre les différentes formations de gauche ne pourrait rassembler que 20 000 votants selon les estimations.

"Nos divisions préparent le retour d'une droite extrêmement violente"

"Ce référendum pour l'unité, c'est surtout un coup de clairon pour réveiller les abstentionnistes, pour toutes celles et tous ceux qui ont voulu, ensemble, faire en sorte que, le 6 mai 2012, nous ayons renvoyé chez lui Nicolas Sarkozy, a ajouté Luc Carvounas. Aujourd'hui, dans une partie de la gauche, les divisions que nous sommes en train d'illustrer préparent le retour d'une droite extrêmement difficile, extrêmement violente et je ne m'y résigne pas."

Regardez l'interview de Luc Carvounas, sénateur PS du Val-de-Marne et maire d'Alfortville, invité de Territoires d'Infos sur Sud Radio et Public Sénat.