single.php

Bruno Le Roux assure qu'il n'y aura "pas d'impôt supplémentaire"

Par Jérémy Jeantet

Alors que le président de la République a annoncé la création de 8500 postes dans la sécurité, le président du groupe socialiste à l'Assemblée nationale assure que cette dépense ne sera pas compensée par une hausse de la fiscalité.

Invité de l'émission Territoires d'Infos sur Sud Radio et Public Sénat, Bruno Le Roux est revenu sur les mesures sécuritaires annoncées par le président de la République en début de semaine, suite aux attentats de Paris vendredi dernier."La dépense supplémentaire, c'est 600 millions d'euros supplémentaires de dépenses, correspondant à 8500 postes créés dès 2016, 5000 dans la police, 2500 dans la justice et 1000 pour les douanes, a détaillé le président du groupe socialiste à l'Assemblée nationale. Ce sont des postes dont nous avons besoin aujourd'hui face à la tension que connaissent nos services."Pour Bruno Le Roux, il s'agit, en l'état, de dépenses qui viendront directement aggraver le déficit public, même s'il pense "que le Gouvernement proposera un certain nombre d'économies" et que la gestion des déficits va être contrôlée."La seule chose dont je peux vous dire de façon sûre aujourd'hui qu'elle n'aura pas lieu, a poursuivi le député PS de Seine-Saint-Denis, c'est que nous ne demanderons pas aux Français, même dans la période, de faire des efforts supplémentaires en matière de fiscalité. Il n'y aura aucun impôt supplémentaire correspondant à la situation d'ici 2017."

Regardez l'interview de Bruno Le Roux, député PS de Seine-Saint-Denis et président du groupe socialiste à l'Assemblée nationale, invité de l'émission Territoires d'Infos sur Sud Radio et Public Sénat.
L'info en continu
22H
21H
20H
19H
18H
17H
16H
15H
14H
13H
12H
11H
10H
09H
Revenir
au direct

À Suivre
/