single.php

B. Le Roux regrette "les caricatures" sur la déchéance de nationalité

Par Jérémy Jeantet

Le président du groupe socialiste à l'Assemblée nationale assure que ce n'est pas parce qu'il est pour la déchéance de nationalité des binationaux condamnés pour terrorisme qu'il a "perdu le sens des valeurs".

Invité de l'émission Territoires d'Infos sur Sud Radio et Public Sénat, Bruno Le Roux a défendu la proposition du président de la République d'intégrer la déchéance de nationalité des binationaux convaincus de terrorisme dans le projet de réforme constitutionnelle."Cette décision correspond à un moment où le chef de l'Etat veut affirmer ce qu'est la République et ce qu'est le vivre-ensemble, a indiqué le député PS de Seine-Saint-Denis et président du groupe socialiste à l'Assemblée nationale. C'est une décision qui doit nous réunir. C'est une décision qui ne doit pas souffrir de caricatures. Je soutiens la position du président de la République. Je veux que nous en discutions et je veux regarder s'il est possible de trouver un certain nombre d'amendements à y apporter pour réunir une très large majorité."

"Je ne caricature pas ceux qui ne sont pas d'accord"

En revanche, Bruno Le Roux "ne supporte pas les caricatures" qui entourent ce débat : "Je ne caricature pas ceux qui, aujourd'hui, ne sont pas d'accord avec cette mesure. Je ne vais pas dire qu'ils soutiennent les terroristes en faisant cela alors que cette mesure est orientée uniquement vers les terroristes et pas les binationaux (...) Ceux qui soutiennent cette mesure n'ont pas perdu le sens des valeurs. Et quand ils sont à gauche, ils n'ont pas perdu le sens de ce qu'ils ont défendu pendant des années. Ils sont confrontés aujourd'hui à une situation terrible pour notre pays à laquelle nous devons apporter des réponses."Regardez l'interview de Bruno Le Roux, député PS de Seine-Saint-Denis et président du groupe socialiste à l'Assemblée nationale, invité de l'émission Territoires d'Infos sur Sud Radio et Public Sénat.

L'info en continu
21H
20H
19H
17H
16H
15H
14H
12H
11H
09H
Revenir
au direct

À Suivre
/