single.php

Parlons Vrai chez Bourdin : "Une nouvelle génération de missiles qui volent extrêmement vite"

Par Jean Baptiste Giraud

Des missiles hypersoniques ont été lancés par la Russie contre l'Ukraine. Marc Chassillan était l’invité de Jean-Jacques Bourdin sur Sud Radio le 9 mars 2023 dans "Parlons Vrai chez Bourdin". 

bourdin Marseille Macron
"Parlons Vrai chez Bourdin" du lundi au vendredi de 10h30 à 12h30 sur Sud Radio et en podcast.

"Parlons Vrai chez Bourdin" : La nuit du 8 au 9 mars 2023, l'Ukraine a subi de nouveaux bombardements de la part de la Russie. Le début, potentiellement, de la nouvelle offensive qui utilise entre autres des missiles hypersoniques. Mais que sont-ils ?

 

Parlons Vrai chez Bourdin : "Le Kinjal vole entre Mach 8 et Mach 10"

De nouveaux bombardements russes ont eu lieu en Ukraine dans la nuit du 8 au 9 mars 2023. Et la centrale nucléaire de Zaporijia est une nouvelle fois coupée du réseau, avec un risque d’accident nucléaire. Parmi les nouveautés, l’utilisation d’au moins six missiles hypersoniques de type Kinjal. Ces derniers ont la particularité d’être impossibles à abattre pour l’Ukraine qui ne dispose pas des contre-mesures aériennes adaptées. "Ce sont des missiles hypervéloces", explique Marc Chassillan, expert en armement. "C’est une nouvelle génération de missiles qui volent extrêmement vite. Le Kinjal, c’est un missile qui vole entre Mach 8 et Mach 10, c’est-à-dire presque 10.000 kilomètres par heure." Les missiles de défense aérienne, explique le spécialiste, ont "une vitesse limitée à 4.000 km/h". "Donc, en clair, ils ne peuvent pas leur courir après."

Le missile est "largué par un chasseur lourd", le MIG31, un des "avions de chasse les plus rapides du monde, et qui vole à très très haute altitude". Grâce à ce largage en haute altitude, il n’y a pas besoin que l’avion de chasse franchisse la frontière ukrainienne. "Le missile, lui, peut sans aucun problème atteindre n’importe quel point en Ukraine."

 

Seules la Russie et la Chine ont des missiles hypersoniques

Ces armes hypersoniques sont tout simplement impossibles à intercepter, que ce soit pour l’Ukraine ou les autres pays. "Il y a des programmes, en Europe et aux États-Unis, pour créer une nouvelle génération de famille de missiles hypersoniques pour pouvoir rattraper des missiles hypersoniques", souligne Marc Chassillan. "Mais ces missiles ne sont pas encore en service et ces systèmes ne sont pas encore en service." Et il en va de même pour les lasers très haute puissance.

Deux pays seulement ont des missiles hypersoniques. D’un côté, la Russie, avec le Kinjal, le Zyrcon et l’Avangard. Et de l’autre, la Chine qui a "développé une famille de missiles qu’on appelle les Dongfeng". Les États-Unis, de leur côté, "commencent à mettre en place ce genre de missiles dans leur armée", souligne le spécialiste. "Et à part ça, c’est à peu près tout."

 

Prenez la parole en appelant le 0 826 300 300

Retrouvez "Parlons Vrai chez Bourdin" du lundi au vendredi de 10h30 à 12h30 sur Sud Radio et en podcast.

Cliquez ici pour retrouver l’intégralité de  “Parlons Vrai chez Bourdin”

L'info en continu
13H
12H
11H
10H
09H
08H
07H
23H
Revenir
au direct

À Suivre
/