Un chef d'établissement catholique soupçonné d'agression sexuelle    

Un principal de collège placé en garde à vue, il est soupçonné d'agression sexuelle
Un principal de collège placé en garde à vue, il est soupçonné d'agression sexuelle © PHILIPPE HUGUEN / AFP

Une enquête préliminaire a été ouverte après la plainte d’un ancien élève. Le chef d’établissement catholique est soupçonné d’agression sexuelle.

L’agression se serait déroulée au début des années 90, dans un collège de Pont-Beauvoisin, dans le nord de l’Isère. À l’époque, l’ancien élève avait 14 ans mais il attendu le printemps de 2016 pour porter plainte. 

L’homme mis en cause a été interpellé mercredi matin à son domicile - qui a été perquisitionné - et placé en garde à vue jusque vendredi matin. Une enquête préliminaire a été ouverte pour "agression sexuelle sur mineur de 15 ans par personne ayant autorité".

La procureure de la République, Dietlind Baudoin a déclaré vouloir "rester très prudente vu l'ancienneté des faits".

Le directeur actuellement, entendu par les enquêteurs, exerce aujourd’hui dans un autre établissement nord-isérois. La direction diocésaine de l'enseignement catholique n'a pas souhaité réagir, car "l'enquête suit son cours".

Vos réponses pour cet article

Ajouter un commentaire

Les rubriques Sudradio