La Russie peut-elle vraiment nous priver d’Internet ?

Est-il possible de couper Internet à un pays en temps de guerre ? Le décryptage d'Ophélie Coelho, spécialiste en géopolitique du numérique.

Internet
Internet peut-il être coupé en temps de guerre ? (Denis Charlet / AFP)

La Russie aurait évoqué l’idée de couper Internet en s’attaquant à des câbles sous-marins. Cela est-il possible ?

"Internet fonctionne à 98 % via les câbles sous-marins"

"Aujourd’hui, Internet fonctionne à 98 % via les câbles sous-marins, notamment pour connecter les continents entre eux, confirme Ophélie Coelho, spécialiste en géopolitique du numérique. Si l'on dépend autant de ces câbles, c’est parce que nous avons besoin des technologies américaines, et que le réseau SWIFT est interconnecté entre les continents. Nous avons donc besoin de ces câbles."

"Il existe quand même 436 câbles sous-marins à travers le monde, rappelle cette membre du Conseil scientifique de l'Institut Rousseau. Cela fait un réseau assez dense et résilient. En Europe, nous sommes assez bien pourvus : la France est connectée à une vingtaine de câbles, pas seulement un ou deux. Sans compter des câbles stratégiques dont on ne connaît pas le nombre, car c’est secret défense."

 

Des câbles juste posés sur les fonds marins

À quoi sont-ils reliés ? "Ces câbles relient les littoraux, décrypte Ophélie Coelho. Ils partent de la côte Est des États-Unis, en ce qui concerne l’Europe. Ils traversent tout l’Atlantique et vont sur le littoral français. De par sa situation géographique, la France est particulièrement bien pourvue. Nous avons la Manche permettant d’avoir accès aux câbles via le Royaume-Uni. Et toute la côte Atlantique, avec autant de câbles dans le nord que dans le sud. Nous avons également la côte méditerranéenne, avec plusieurs câbles. Dont un nouveau câble chinois, ouvert l’année dernière avec la nouvelle route de la soie."

"Nous sommes plutôt bien pourvus, souligne-t-elle. Cela fait de la France une porte d’entrée vers l’Europe pour les services américains et chinois. Pour couper Internet, si on dépend d’un seul câble, comme certains pays d’Afrique, comme la Somalie, il faut passer par des liaisons terrestres. Pour la France, il faudrait couper les câbles, et trouver les câbles stratégiques. L’océan est vaste, on ne peut pas tout surveiller. Cela demande beaucoup de moyens pour les localiser, mais aussi les couper au fond des mers, sur lesquels ils sont juste posés."

Retrouvez "Sud Radio vous explique" chaque jour à 7h40 dans le Grand Matin Sud Radio avec Patrick Roger et Cécile de Ménibus.

Cliquez ici pour écouter “Sud Radio vous explique”