Xavier de Moulins : "la télé propose un choix vaste, dense et de qualité"

Le 11 septembre 2019, Valérie Expert reçoit le journaliste Xavier de Moulins, qui fête les 10 ans du 19h45 sur M6.

Xavier de Moulins, invité de Valérie Expert dans "Le 10h - midi" sur Sud Radio.

« Il a fallu que je passe derrière la caméra pour revenir devant la caméra sans avoir le trac », a-t-il avoué. Xavier de Moulins était l’invité de Valérie Expert et Gilles Ganzmann sur Sud Radio le 11 septembre 2019 dans "Le 10h - midi".

"Je n’ai pas de plaisirs coupables à la télé"

S’agissant de ses propres goûts télévisuels, Xavier de Moulins dit regarder "Zone Interdite", "Enquête exclusive", "Sept à huit", "tout ce que fait Élise Lucet", des documentaires d’ARTE et des séries. "La télévision propose un choix extrêmement vaste, dense et de qualité", a-t-il estimé. S’agissant des plaisirs coupables à la télévision, Xavier de Moulins a déclaré : "j’essaie d’optimiser mon temps de vie. Je n’ai pas de plaisirs coupables à la télévision. Je peux en avoir en musique, dans d’autres domaines".

Interrogé sur son premier passage à la télévision, Xavier de Moulins a répondu : "c’était le 3 septembre 1999 dans "Nulle part ailleurs". J’étais un tout jeune journaliste, j’avais la trouille. On ne m’avait pas prévenu que lorsqu’il y avait un rouge sur la caméra, c’est qu’on était filmé. On m’a tout juste dit : 'vas-y parle', et c’était horrible, tellement j’étais stressé. Quand je vois aujourd’hui des jeunes qui arrivent comme s’ils étaient nés sur un plateau de télévision, je suis fasciné".

"Je n’ai plus le trac aujourd’hui"

Xavier de Moulins assure ne pas avoir le trac maintenant, malgré l’avoir eu pendant longtemps. "Je n’ai pas le trac. L’appréhension que j’ai, c’est que tout se déroule bien par rapport aux gens qui nous regardent. Le trac, je ne l’ai plus. Mais j’ai mis du temps à m’en débarrasser. Il a fallu que je passe derrière la caméra pour revenir devant la caméra sans avoir le trac. Mais je l’ai eu très-très longtemps."

Interrogé sur la colère qu’il a pu éprouver dans l’exercice de son métier, Xavier de Moulins a répondu : "quand je fais mon JT, que je fais le tri des informations et que je vois tout ce qui arrive sur les questions climatiques, l’injustice sociale, la paupérisation et la violence… Et on doit contenir cette colère-là. C’est un beau métier, mais on travaille avec des éléments assez sombres, assez anxiogènes".

Cliquez ici pour retrouver l'intégralité de l’interview média en podcast.

Retrouvez l'invité média de Valérie Expert et Gilles Ganzmann du lundi au vendredi à partir de 10h00 sur Sud Radio dans "Le 10h - midi".

Sur quelle fréquence écouter Sud Radio ? Cliquez ici !