Pascal Légitimus : "On a essayé de faire bouger la langue française"

Pascal Légitimus nous présente son livre "L'alphabêtisier" (Éditions Michel Lafon). Il était l’invité de Valérie Expert et Gilles Ganzmann sur Sud Radio le lundi 27 janvier dans "Le 10h - midi".

Pascal Légitimus invité de Valérie Expert dans "Le 10h - midi" sur Sud Radio.

Des planches à la caméra, Pascal Légitimus prend désormais la plume pour sortir un bêtisier de la langue française. La règle est simple, mais l'inspiration doit être au rendez-vous pour trouver toutes ces idées qui font à la fois réfléchir et sourire.

 

Créer de nouveaux mots

L'idée de ce livre, L'Alphabétisier, est née il y a plus d'un an, grâce à Gilbert Jouin qui a fait remarquer à Pascal Légitimus quelques subtilités de la langue française. "Si on prend un mot, qu'on enlève ou rajoute une lettre ça fait un nouveau mot, un néologisme", fait-il remarquer en prenant l'exemple du "Dépôt vente, qui donne dépôt ventre, une femme porteuse". Durant plus d'un an, les deux comparses ont réfléchi à ces idées en récitant l'alphabet. Mais ne voulant pas se limiter aux seuls mots, ils ont voulu "créer une réflexion sur la société à travers des chansons, des faux épitaphes". Ainsi, Banana Split, Allô maman bobo ou d'autres tubes et expressions bien connus trouvent un deuxième sens dans le livre de l'ancienne vedette des Inconnus.

"Quand il manque un mot pour une situation, on le trouve dans ce bouquin", se félicite-t-il, laissant la porte ouverte à la création d'un jeu. "Le vers est dans le fruit", assure-t-il sans jeu de mot cette fois-ci. "Il y a une logique dans tout ce qu'on a édité", présente Pascal Légitimus qui peut s'enorgueillir qu'à chaque fois qu'on ouvre le bouquin, "à n'importe quelle page, soit on sourit, on rit ou on réfléchit". Le comédien a voulu contribuer à "essayer de faire bouger la langue française, qui évolue dans le temps". Et cela a au moins marché sur lui-même. "Dans mon langage quotidien, j'utilise des mots, j'en invente d'autres, je pense qu'il y aura peut être un tome 2", annonce-t-il.

Un retour des Inconnus ?

"On a essayé d'être respectueux de tout le monde", prévient-il, soucieux de ne pas créer de polémique comme celle qu'il a subie, il y a un mois sur les réseaux sociaux. "On s'est censuré naturellement, parce que je respecte les gens", confie le comédien qui jugeait "en fonction de notre baromètre, ce qu'on n'aimait pas ou ce qu'on trouvait agressif". Y a-t-il plus de censure qu'à l'époque où il montait sur scène avec les Inconnus ? Pascal Légitimus a en tout cas vu l'apparition d'un "troisième voire quatrième degré en plus du second". Mais pour lui, "on peut tout dire aujourd'hui mais ça dépend comment. C'est la manière où on amène les choses qui pourrait ou pas être censurée".

Le retour des Inconnus fait débat presque chaque année. "Joker", répond Pascal Légitimus qui explique que "la clé est dans les mains de Bernard Campan". "Didier Bourdon et moi on est plus que partant", insiste-t-il. L'an passé, le groupe s'était reformé ponctuellement, le temps d'une soirée de solidarité avec Les Restos du Cœur. "On a dit instantanément oui parce qu'on savait que cette cause pouvait servir quelque chose de très engageant et très engagé", justifie Pascal Légitimus. Mais pour l'instant, Bernard Campan "a envie de faire autre chose", notamment dans le cinéma. "Il faut être patient, j'y crois encore, on a qu'une envie c'est de remettre le couvert", rassure Pascal Légitimus qui se concentre actuellement sur un long-métrage.

Cliquez ici pour retrouver l'intégralité de l’interview média en podcast.

Retrouvez l'invité média de Valérie Expert et Gilles Ganzmann du lundi au vendredi à partir de 10h00 sur Sud Radio dans "Le 10h - midi".

Sur quelle fréquence écouter Sud Radio ? Cliquez ici !