Mickaël Lumière incarne Grégory Lemarchal : "J'ai découvert en plus de l'artiste une belle personne"

Mickaël Lumière, qui incarne Grégory Lemarchal dans le téléfilm et biopic "Pourquoi je vis" diffusé à 21h05 sur TF1 lundi 7 septembre, était l’invité de Valérie Expert et Gilles Ganzmann sur Sud Radio le 7 septembre dans "Le 10h - midi".

Mickaël Lumière, invité de Valérie Expert dans "Le 10h - midi" sur Sud Radio.

Mickaël Lumière incarne Grégory Lemarchal : "Pour les chansons, j'ai été doublé !"

Mickaël Lumière incarne Grégory Lemarchal, qui a remporté la Star Academy en 2004, dans un téléfilm événement racontant sa vie. "Je suis honoré d'avoir pu jouer ce rôle, confie-t-il à Valérie Expert et Gilles Ganzmann. Pour les chansons, j'ai été doublé", tient-il à souligner avec humour.

 

"J'avais 8 ans lors de la Star Academy 4, mais je regardais ça avec ma mère quand je rentrais de l'école, se souvient-il. Je me souviens très bien de Grégory et de sa personnalité ! Je le voyais déjà un peu comme un modèle, car j'ai toujours eu envie de faire un métier dans le milieu du spectacle, cette émission rassemblait tout ce que j'adorais : théâtre, chant, danse. Son décès m'avait marqué, je ne comprenais pas ce qu'était la maladie, comment on pouvait mourir si jeune. J'ai beaucoup appris en me replongeant dans son histoire pour travailler le rôle. J'ai découvert en plus de l'artiste une belle personne, c'est un rôle magnifique".

Mickaël Lumière raconte avoir rencontré la famille de Grégory Lemarchal après le casting. "On s'est rencontré dans un hôtel, tous ensemble, avec le réalisateur et le producteur. C'était une rencontre un peu stressante pour moi, mais ils ont été tout de suite très chaleureux, ils m'ont mis en confiance. Ils m'ont accompagné tout au long de la préparation du rôle, ça m'a énormément aidé puisque ce sont les principaux concernés !"

 

"Émotionnellement, c'est une histoire extrêmement touchante"

La ressemblance est saisissante, souligne Valérie Expert. Comment la famille a-t-elle réagi ? "Ils m'ont félicité, contents du résultat et que le message sur la mucoviscidose qu'ils voulaient faire passer passait bien. L'intérêt pour eux était que cette maladie soit mieux connue du grand public, qu'on comprenne ce que traversent les malades au quotidien".

Est-ce compliqué émotionnellement d'incarner un jeune homme décédé, qui avait un lien très fort avec le public et qui reste toujours présent dans les esprits ? "J'avais une grosse pression au départ, j'avais conscience de la responsabilité, il est encore très suivi aujourd'hui, reconnaît Mickaël Lumière. Il est très apprécié, il faut respecter son image, sa mémoire et décevoir le moins de gens possible. Émotionnellement, c'est une histoire extrêmement touchante, c'est quelqu'un qui avait mon âge, je peux imaginer ce qu'il traversait. J'ai aussi rencontré des personnes atteintes de la mucoviscidose, il fallait que je comprenne mieux ce que j'avais à jouer ; ce sont des conversations qui m'ont un peu bousculé, c'était très fort ! J'ai essayé de comprendre ce qu'il se passait dans sa tête", explique l'acteur.

 

 

Cliquez ici pour retrouver l'intégralité de l’interview média en podcast.

Retrouvez l'invité média de Valérie Expert et Gilles Ganzmann du lundi au vendredi à partir de 10h00 sur Sud Radio dans "Le 10h - midi".

Sur quelle fréquence écouter Sud Radio ? Cliquez ici !