L'humoriste Jérémy Ferrari apporte son soutien aux gilets jaunes

Jérémy Ferrari
Jérémy Ferrari, invité de Valérie Expert dans "le 10h - midi" sur Sud Radio. Sud Radio

Jérémy Ferrari était l’invité de Valérie Expert, Rémy Pernelet et Gilles Ganzmann sur Sud Radio jeudi 22 novembre dans "Le 10h - midi". Son spectacle Vends 2 pièces à Beyrouth sera diffusé samedi soir 24 novembre à 21h00 sur C8.

 

Jérémy Ferrari : "je fais rire sur les choses moins chouettes de la vie"


La "spécialité" de Jérémy Ferrari, c'est l'humour noir et irrévérenscieux, ce qui intrigue Valérie Expert :  "Je ne me suis jamais posé la question de savoir quel est mon type d'humour. C'est celui que je pratique au quotidien. On a mis un nom sur mon humour, en l'appelant 'humour noir', ce que j'accepte, même si je trouve cela un peu réducteur. Mais quand on parle d'humour noir, j'ai en tête l'image d'un mec qui fait une heure et demie de vannes sur le cancer : c'est lourd, et ce n'est pas du tout ce que je fais. Je parle juste de la vie, et dans la vie, il y a des choses chouettes, et puis des choses qui sont parfois moins chouettes. je me concentre dessus, car c'est ce qui déclenche le plus de rires, et fait le plus de bien". 

"Quand j'ai écrit 'vends deux pièces à Beyrouth', j'avais déjà parlé dedans des attentats et de la guerre. Mais trois mois après ma première, il y avait les attentats du Bataclan. J'ai été obligé de tout réécrire, car je ne pouvais pas ne pas en parler ! On était tous bouleversés, et moi aussi. J'ai du me demander comment le traiter. Avec douceur, les gens ne comprendraient pas, et si je n'en parlais pas non plus, ce serait pareil."

"Sur les attentats du Bataclan, je suis méchant à 400 %"

"J'étais tellement obligé d'en parler que j'ai décidé de démarrer le spectacle avec, et décidé d'être méchant à 400 %. Plus c'est absurde, moins c'est crédible, mieux ça passe. Les gens savent que personne n'est aussi méchant, même la plus grosse pourriture de l'humanité ne dira jamais ça pour de vrai !  Comme le sketch ne dure pas trois minutes, mais vingt minutes, soit tu sors, soit tu ris !  Maintenant, oui, je suis terrorisé en montant sur scène... Heureusement, les gens sont fouillés avant d'entrer dans la salle. Mais comme je suis bienveillant, je me dis que les gens vont le sentir et comprendre...."

Rémy Pernelet a relevé lors de l'interview que le spectacle de Jérémy Ferrari se termine par le sketch j'emmerde tout le monde. Prêt à enfiler un gilet jaune ? "Les gilets jaunes, c'est la colère, c'est ma représentation de la colère. Ce mouvement est représentatif d'un ras-le-bol général de la France. À force de systématiquement manipuler les gens, de réduire leur liberté d'expression, de réduire leur pouvoir d'achat, et surtout, de leur mentir en permanence, on détruit leur vie. Si tous ceux qui avaient envie d'aller dans la rue avec un gilet jaune pouvaient y aller, il y aurait beaucoup plus de monde !"

 

Jérémy Ferrari, Vends 2 pièces à Beyrouth
samedi 24 novembre 21h00, C8.

 

Cliquez ici pour retrouver l'intégralité de l’interview de Jérémy Ferrari en podcast.

 

Retrouvez l'invité média de Valérie Expert, Rémy Pernelet et Gilles Ganzmann du lundi au vendredi à partir de 10h30 sur Sud Radio dans "le 10h - midi".

Sur quelle fréquence écouter Sud Radio ? Cliquez-ici !


 
Sur le même sujet
Les rubriques Sudradio