Laurent Ournac : "'Camping Paradis', c'est la série avec laquelle j'ai grandi"

Le comédien Laurent Ournac était l’invité de Valérie Expert et Gilles Ganzmann sur Sud Radio le 1er juillet 2021 dans "Le 10h - midi".

Laurent Ournac, invité de Valérie Expert dans "Le 10h - midi" sur Sud Radio. © AFP

Depuis le 25 juin 2021, Laurent Ournac joue son spectacle "Espèces menacées" au théâtre de la Renaissance. Il est également à l’affiche de la série "Camping Paradis", tous les lundis de l’été sur TF1, à 21h05.

Laurent Ournac : "passer après Gérard Jugnot sur un rôle, c’est bien évidemment compliqué"

Laurent Ournac a tout d’abord évoqué son retour sur scène ainsi que la pièce dans laquelle il joue. "Il y a un vrai plaisir évidemment de remonter sur scène. Après la période qu’on a traversée, ça fait un bien fou. Et puis, depuis quinze ans, j’ai rarement eu l’occasion de le faire, mon activité télévisuelle a pris toute sa place."

La pièce "Espèces menacées", écrite par Ray Cooney en 1994 et adaptée en français par Michel Blanc et Gérard Jugnot, est aujourd’hui présentée dans la mise en scène d’Arthur Jugnot, le fils de Gérard Jugnot. "Passer après Gérard Jugnot sur un rôle, c’est bien évidemment compliqué. Après, la proposition est très différente, le but n’est pas de copier, de refaire exactement pareil. Arthur Jugnot a proposé une mise en scène évolutive par rapport à ce qui s’était fait à l’époque, lui qui connaît bien le spectacle de son père. À l’époque, l’adaptation du texte avait été faite par Michel Blanc. C’est une pièce très bien écrite, très bien adaptée. Et même si elle a 20 ans, elle ne vieillit pas.

Le personnage de Tom reste relativement accessible. On est dans une comédie, on est dans un rythme soutenu. Il trouve dans le RER cette mallette remplie de 7 millions d’euros. En une soirée sa vie bascule, il veut partir au bout du monde. Sa femme n’est pas vraiment décidée, les emmerdes arrivent. Il y a un rythme et une musicalité à trouver qui sont beaucoup plus dynamiques qu’un épisode de 'Camping'", a déclaré Laurent Ournac.

"Artistiquement parlant, c’est intéressant de faire vivre un personnage pendant quinze ans"

"Bien évidemment, j’ai une partition et une palette un peu plus complète à défendre que sur 'Camping'. Mais en même temps, je prends beaucoup de plaisir à être sur ‘Camping’ parce que c’est un projet choral, c’est la série avec laquelle j’ai grandi. Et même artistiquement parlant, c’est intéressant de faire vivre un personnage pendant quinze ans. J’ai commencé à jouer à 25 ans, j’en ai 41 aujourd’hui. D’un jeune homme directeur de camping qui venait de perdre ses parents, aujourd’hui mon personnage s’est transformé en un chef d’entreprise beaucoup plus accompli. On voit le personnage vieillir avec soi, et c’est assez unique. On espère que les audiences de l’été soient bonnes."

Laurent Ournac a aussi évoqué la présence dans cette série de Patrick Sébastien. "Patrick Sébastien et moi, on ne s’était jamais croisés en télé. On m’avait plusieurs fois proposé d’aller sur 'Le Grand Cabaret', mais j’avais mes plannings à chaque fois, et on ne s’est jamais croisés. C’est plutôt rigolo de dire aujourd’hui qu’il vient chez moi. J’ai grandi devant Patrick Sébastien. Il est arrivé très serein, avec la générosité qu’on peut lui connaître dans les émissions. On découvre un Patrick Sébastien plus en douceur, plus en finesse, un peu abîmé par une histoire familiale qui a laissé des marques. Il a eu envie de défendre ce rôle-là parce qu’il y a des choses qui font écho à sa propre vie, il l’interprète avec sincérité et le fait très, très bien. On voit un Patrick Sébastien touchant, émouvant et avec le sourire qu’on lui connaît."

 

Cliquez ici pour retrouver l'intégralité de l’interview média en podcast.

Retrouvez l'invité média de Valérie Expert et Gilles Ganzmann du lundi au vendredi à partir de 10h00 sur Sud Radio dans "Le 10h - midi".

Sur quelle fréquence écouter Sud Radio ? Cliquez ici !