David Pujadas : "Je ne suis ni pro ni anti Raoult"

David Pujadas, qui recevra mardi 26 mai le professeur Raoult à 18h sur LCI, était l’invité de Valérie Expert et Gilles Ganzmann sur Sud Radio le 26 mai dans "Le 10h - midi". Qu'attend-il de cet entretien exclusif ?

Thumbnail
David Pujadas, invité de Valérie Expert dans "Le 10h - midi" sur Sud Radio.

David Pujadas : "Je ne suis ni pro ni anti Raoult"

David Pujadas sera mardi 26 mai à 18h à Marseille pour interviewer le professeur Didier Raoult, qui va réagir dans un entretien exclusif à l'étude publiée dans la revue médicale The Lancet. "J'attends énormément de choses de cette interview ! confie David Pujadas au micro de Valérie Expert et Gilles Ganzmann. J'ai mille questions à poser au Professeur Raoult aussi bien sur la chloroquine que sur sa vision de l'épidémie et la réponse à l'épidémie, j'en attends des réponses, des explications sans langue de bois. Je ne suis ni pro ni anti Raoult" précise le journaliste.

 

Difficile de s'y retrouver autour de la chloroquine, beaucoup d'arguments et d'interprétations circulent souligne Valérie Expert. "Je ne prétends pas du tout être médecin mais ça fait 2-3 mois que je suis immergé dans ces sujets. Je vais tout simplement reprendre des arguments des médecins, des professeurs, qui ne sont pas très convaincus, qui ne demandent qu'à l'être pour la plupart d'entre eux, sur la façon de conduire les études, de faire des comparaisons. Je me ferai en quelque sorte l'avocat du diable !"

 

"Le Professeur Raoult ne se vit pas uniquement comme un médecin, il se vit aussi comme un acteur sociétal"

Comment expliquer la communication du Professeur Raoult, qui prend autant de place et de parole ? "C'est son tempérament suppose David Pujadas, qui lui posera d'ailleurs la question, que d'aimer provoquer, cliver, d'aimer le faire avec des formules assez ciselées et radicales, et en prenant le langage de Monsieur Tout-le-monde. Ça fait partie de son style. 

Il aime par ailleurs s'en prendre aux médias, aux politiques ajoute le journaliste. Mais ça ne date pas d'aujourd'hui précise-t-il. Dans ses livres, notamment dans son livre sur la peur, il sortait de son seul statut de professeur de médecine pour aller beaucoup plus loin et s'interroger sur la façon dont la société réagit à tout un tas de défis comme le réchauffement climatique, les épidémies, les catastrophes naturelles ou les flux migratoires. Il ne se vit pas uniquement comme un médecin, il se vit aussi comme un acteur sociétal".

La polémique autour de la chloroquine est devenue très politique. "On voit à quel point un débat strictement médical peut réveiller des tempéraments politiques au sens large du terme confirme David Pujadas. On a vite fait de faire de Didier Raoult le porte-parole de ceux qui n'ont rien contre ceux d'en haut, de Marseille contre les élites parisiennes. Sa manière de défendre sa cause vient rencontrer ce sentiment qu'on rencontre en France contre les élites. Ça réveille les passions".

 

Cliquez ici pour retrouver l'intégralité de l’interview média en podcast.

Retrouvez l'invité média de Valérie Expert et Gilles Ganzmann du lundi au vendredi à partir de 10h00 sur Sud Radio dans "Le 10h - midi".

Sur quelle fréquence écouter Sud Radio ? Cliquez ici !