Bernard de La Villardière : "on ne peut pas faire des leçons de morale aux Brésiliens"

"On ne peut pas faire des leçons de morale aux Brésiliens en disant l’Amazonie appartient à l’humanité. Elle appartient d’abord aux Brésiliens", a estimé Bernard de La Villardière, qui présente le 6 octobre 2019 sur M6 un nouveau numéro d'Enquête Exclusive : "Enquête sur Bolsonaro, le président qui défie le monde".

Bernard de La Villardière, invité de Valérie Expert dans "Le 10h - midi" sur Sud Radio.

À l'occasion de la prochaine diffusion de ce documentaire, Bernard de La Villardière était l’invité de Valérie Expert et Gilles Ganzmann sur Sud Radio dans "Le 10h - midi".

 

"En Europe aussi, nous sommes un peu responsables des feux de forêt en Amazonie"

"J’aime beaucoup les Brésiliens, et je suis contre l’idée de les caricaturer. Après, ce n’est pas la même mentalité, ce n’est pas la même culture que nous. Il y a des régions grandes comme la France où l’État est à peine présent. Il y a des gens qui sont obligés de couper des arbres pour subvenir à leurs besoins.

Le Brésil est devenu le premier producteur au monde de viande et de soja. Ils exportent vers la Chine, mais aussi vers l’Europe. Donc, nous sommes aussi responsables de cela. Il faut faire attention à ce qu’on achète. Ceux qui mettent le feu à la forêt ne sont pas seulement les gros producteurs, mais aussi les petits propriétaires", a déclaré Bernard de La Villardière.

"On est sortis du raisonnable pour aboutir au n’importe quoi"

"Jair Bolsonaro a appelé les Brésiliens à exploiter davantage la forêt, et ça a eu un effet dévastateur. On est sortis du raisonnable pour aboutir au n’importe quoi. En 2019, le nombre de feux déclarés en Amazonie a été multiplié par deux. D’ailleurs, la cote de popularité de Jair Bolsonaro commence à chuter. Il était à 70-75% d’opinions favorables il y a quelques mois, il est à 50% maintenant".

S’agissant de la conception de son émission, Bernard de La Villardière a déclaré : "on essaie d’être prospectifs. Quand Jair Bolsonaro s’est fait élire, on s’est dit : 'dans quelques mois il faudra aller au Brésil faire un point'. Une fois que le doc est prêt, on le diffuse en fonction de l’actualité". Quant à ses projets à venir, Bernard de La Villardière a confié : "la semaine prochaine je risque d’aller en Irak pour lancer un doc sur la jeunesse irakienne".

 

Cliquez ici pour retrouver l'intégralité de l’interview média en podcast.

Retrouvez l'invité média de Valérie Expert et Gilles Ganzmann du lundi au vendredi à partir de 10h00 sur Sud Radio dans "Le 10h - midi".

Sur quelle fréquence écouter Sud Radio ? Cliquez ici !