Astrid Veillon : "Le déconfinement me fait peur"

La comédienne Astrid Veillon, que vous retrouvez tous les mardis à 21h dans la série "Tandem" sur France 3, était l’invitée de Valérie Expert et Gilles Ganzmann sur Sud Radio le mardi 21 avril dans "Le 10h - midi".

Astrid Veillon invitée de Valérie Expert dans "Le 10h - midi" sur Sud Radio. AFP PHOTO / JEFF PACHOUD (Photo by JEFF PACHOUD / AFP)

Pour la quatrième saison, la série "Tandem" fait son retour sur le petit écran, mardi 21 avril à 21h sur France 3. Une série qui a cartonné durant les trois premières saisons. Astrid Veillon et son équipe ne comptent pas s'arrêter là.

 

"C'était un challenge"

"Tandem" entame sa quatrième saison, mardi 21 avril, et le plaisir semble être toujours intact pour les comédiens. "Je suis très heureuse de tourner la série", confie l'actrice principale à Gilles Ganzmann et Valérie Expert. "On n'y croyait pas trop au début parce que c'était vraiment une série expérimentale au niveau des nouveaux formats de budget", concède-t-elle. "C'était un challenge et la sauce a pris, c'est très agréable, je m'entends très bien avec mon partenaire Stéphane Blancafort", se félicite la comédienne.

La recette du succès, des auteurs "super investis", une "énergie de vouloir à chaque fois surprendre et de faire de mieux en mieux", affirme Astrid Veillon. "On a toujours envie de faire plus, on a des nouveaux personnages qui sont en train d'arriver, on est dans quelque chose de plus chorale", annonce l'actrice. Et la série peut se trouver être un échappatoire dans cette période difficile de crise sanitaire. "Je pense que les gens ont besoin de légèreté, de comédie, on est dans le créneau", estime-t-elle.

 

La cinquième saison interrompue par le coronavirus

La série a elle aussi fait les frais de l'épidémie du coronavirus. "On était en train d'attaquer la cinquième saison quand on nous a renvoyés chez nous, après trois jours de tournage", raconte la comédienne. S'il n'y a pas d'indications concernant une éventuelle reprise, Astrid Veillon "attend dans l'incertitude mais la sérénité". "Personne ne peut savoir ce qui va se passer dans les semaines à venir, c'est tellement inédit comme situation, improbable, irréel", estime-t-elle, rappelant qu'il y a "deux mois encore, tout allait bien". "Une micro-poussière peut mettre le monde à l'envers, je trouve ça fascinant", confie la comédienne.

Confinée dans sa résidence du Sud de la France, Astrid Veillon se considère "relativement protégée, dans une région pas particulièrement touchée" par le coronavirus. "Si on n'a pas accès aux informations ou à internet, on a presque l'impression que c'est une parenthèse mais que tout va bien", raconte-t-elle. L'actrice ne sort qu'une fois par semaine pour aller faire les courses. Si la peur du confinement ne l'a pas gagnée, c'est "le déconfinement qui me fait peur", admet la comédienne. "J'ai l'impression que les gens deviennent fou, ce que je peux comprendre, avec des informations anxiogènes dans la journée", remarque-t-elle, redoutant "de sortir de cette parenthèse et être confrontée à tout ça". 

 

Cliquez ici pour retrouver l'intégralité de l’interview média en podcast.

Retrouvez l'invité média de Valérie Expert et Gilles Ganzmann du lundi au vendredi à partir de 10h00 sur Sud Radio dans "Le 10h - midi".

Sur quelle fréquence écouter Sud Radio ? Cliquez ici !