"Le cynisme est du côté d'Emmanuel Macron", affirme Aurélien Taché

"La NUPES ne fera jamais alliance avec le RN", selon Aurélien Taché. Le député EELV du Val-d'Oise était l'invité du “petit déjeuner politique” sur Sud Radio.

Macron
Aurélien Taché, interviewé par Patrick Roger sur Sud Radio, le jeudi 27 octobre, dans "le petit déjeuner politique".

Retraite à 65 ans, alliance NUPES-RN, 49.3 sur le budget de la sécurité sociale, colère d'Emmanuel Macron : Aurélien Taché a répondu aux questions de Patrick Roger.

 

"Macron fait tous les jours des concessions au RN"

Durant l'entretien accordé à France 2, mercredi 26 octobre, Emmanuel Macron a poussé un coup de colère contre "le cynisme et le désordre" attribué à la NUPES et au RN qui ont voté ensemble une motion de censure à l'Assemblée nationale. "Il faut lui rappeler qu'il a été élu par une majorité de Français qui voulait juste faire barrage à Marine Le Pen", répond Aurélien Taché. "À partir du moment où l'on dépose une motion de censure, nous ne sommes pas maîtres de ce que va faire le RN", se justifie le député écologiste qui précise "ne jamais voter pour la leur".

"La NUPES ne fera jamais alliance avec le RN", précise l'élu du Val-d'Oise pour qui "Emmanuel Macron fait tous les jours des concessions au RN". Sur les augmentations de salaire, des impôts pour les plus riches, le parlementaire rappelle que "tout ce qu'a proposé la NUPES à l'Assemblée, le RN et Macron ont voté ensemble, contre". "La concession au RN et le cynisme est plutôt du côté de Macron", insiste-t-il.

 

"Il est probable qu'il y ait une nouvelle motion de censure"

Le député EELV assume son opposition catégorique au Rassemblement national, jusqu'à avoir voté Macron "à contre cœur" au second tour de la présidentielle. Un cordon sanitaire qu'il entend maintenir à l'Assemblée nationale. "Je ne voterai jamais une motion de censure qui viendrait du RN et si je vois un amendement proposé par Marine Le Pen ou Jean-Philippe Tanguy, par principe, je vote contre", confie Aurélien Taché qui pourrait pourtant se féliciter de voir ses amendements votés par des députés RN. "Si je fais un amendement pour sauver la planète et qu'il est voté par le RN, qu'est-ce que je fais ?", interroge-t-il.

Le Premier ministre, Élisabeth Borne, a de nouveau utilisé le 49.3 pour l'adoption du budget de la sécurité sociale. "Il est probable qu'il y ait une nouvelle motion de censure", annonce Aurélien Taché qui souhaite "faire comprendre aux Français que le cynisme est du côté du président de la République qui refuse systématiquement de prendre les propositions de cette assemblée". "Le gouvernement fait des 49.3 à répétition sans même laisser le temps du débat", regrette Aurélien Taché qui se pose la question du nombre de motion de censure à déposer au fil des 49.3 utilisés. "Macron a été élu par défaut, il n'a pas la majorité à l'Assemblée nationale, il tente de gouverner par la brutalité. Ce n'est pas nous qui ne voulons pas être dans la co-construction, c'est lui qui veut imposer à marche forcée un programme pour lequel il n'a pas la majorité", rappelle le député écologiste, ancien soutien d'Emmanuel Macron en 2017.

 

 

Retrouvez "L’invité politique" chaque jour à 8h15 dans le Grand Matin Sud Radio avec Patrick Roger.

Cliquez ici pour écouter "L’invité politique"

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !