single.php

"Il y a du trumpisme dans la manière de faire de Jean-Luc Mélenchon" affirme Fabien Roussel

Par Aurélie Giraud

Fabien Roussel, secrétaire national du PCF et député du Nord, était “L’invité politique” sur Sud Radio.

Fabien Roussel
Fabien Roussel, interviewé par Jean-Jacques Bourdin sur Sud Radio, le 5 décembre 2023, dans “L’invité politique”.

Propos de Jean-Luc Mélenchon, avenir de la NUPES, drame de Crépol, loi immigration : Fabien Roussel a répondu aux questions de Jean-Jacques Bourdin.

"Il y a du trumpisme dans la manière de faire de Jean-Luc Mélenchon"

Jean-Luc Mélenchon a a vivement critiqué Ruth Elkrief, la qualifiant notamment de "fanatique" et "manipulatrice". "Elkrief réduit toute la vie politique à son mépris des musulmans" a-t-il écrit sur X. La journaliste, qui subit des menaces, est désormais sous protection policière. Pour Fabien Roussel, "c'est indigne d'avoir de tels propos, à l'encontre de qui que ce soit. Et à l'encontre d'une personnalité publique à qui j'ai apporté mon soutien". "Il y a chez Jean-Luc Mélenchon du trumpisme dans la manière de faire ! Ça provoque de la haine, des menaces".

Jean-Luc Mélenchon contribue-t-il à désintégrer la gauche ? "À cause de ses propos et de certains de ses amis les plus proches, Jean-Luc Mélenchon a discrédité la NUPES, cette union de la gauche construite lendemain des élections présidentielles" estime Fabien Roussel. Faut-il construire une nouvelle union de la gauche en excluant certains membre de LFI ? "Oui, la gauche en train de s'y mettre" affirme-t-il. "Nous multiplions les réunions pour construire un rassemblement de la gauche à la hauteur". "Nous ne voulons pas travailler avec des responsables politiques qui ne savent pas qualifier de terroristes les actes du 7 octobre par exemple" précise-t-il.

"Il faut mettre plus de moyens dans la police"

Concernant la mort de Thomas à Crépol, Fabien Roussel estime qu'"il faut laisser la justice faire sereinement son travail". "Je ne dirais jamais que c'est un fait divers" tient-il à souligner. "Nous ne pouvons pas nier qu'il y a plus de violence dans la société. Plus de racisme et d'antisémitisme, mais aussi plus de trafic de drogue et d'incivilités".

"Moi, communiste, je dis ça car ceux qui souffrent le plus de la violence, ce ne sont pas les plus riches. Ce sont toujours les mêmes : les classes moyennes, modestes, les milieux populaires" affirme Fabien Roussel. "Il faut mettre plus de moyens de police et de gendarmerie. Plus de moyens d'enquête, de surveillance des réseaux sociaux".

Loi immigration : "Je ne dis pas que nous voterons contre ni que nous nous abstiendrons"

Le vote solennel du projet de loi immigration est prévu le 11 décembre. "Il y a eu un gros travail en commission pour nettoyer le texte du Sénat" explique Fabien Roussel. "Le texte qui revient dans l'hémicycle est à peu près celui présenté par le gouvernement. Nous voulons l'améliorer". Les communistes voteront-ils contre ? "On verra !" confie le député, qui ne souhaite pas se prononcer sur son vote.

"Je ne dis pas que nous voterons contre, ni que nous nous abstiendrons. Je préfère laisser place au dialogue" assure Fabien Roussel. "J'aimerais que le ministre de l'Intérieur Monsieur Darmanin entende de ses deux oreilles les propositions du groupe de gauche. Qui demande notamment la régularisation des travailleurs sans papiers. Nous avons déposé des amendements".

 

 

 

Retrouvez "L’invité politique" chaque jour à 8h30 dans le Grand Matin Sud Radio avec Jean-Jacques Bourdin

Cliquez ici pour écouter "L’invité politique"

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !

L'info en continu
23H
22H
21H
20H
19H
18H
Revenir
au direct

À Suivre
/