single.php

"Il n’y a pas d’antisémitisme à LFI" affirme Alexis Corbière

Par Aurélie Giraud

Alexis Corbière, député LFI de Seine-Saint-Denis, était “L’invité politique” sur Sud Radio.

Alexis Corbière LFI
Alexis Corbière, interviewé par Jean-Jacques Bourdin sur Sud Radio, le 1er décembre 2023, dans “L’invité politique”.

Antisémitisme et position de LFI, guerre entre Israël et le Hamas, drame de Crépol : Alexis Corbière a répondu aux questions de Jean-Jacques Bourdin.

"Il n’y a pas d’antisémitisme à LFI"

Pourquoi LFI ne dit pas plus fortement être préoccupée par l'antisémitisme ? Certains chez LFI ne sont pas allés manifester. Pour Alexis Corbière, "l'antisémitisme est une chose sérieuse". Il rappelle être allé manifester à Strasbourg contre l'antisémitisme le jour de la marche organisée à Paris par Gérard Larcher et Yaël Braun-Pivet. "Ce qui me gênait, c'est qu'ils n'ont pas fermé la porte au fait que l'extrême droite soit là. En particulier ses dirigeants, Monsieur Zemmour et Madame Le Pen".  "C'est un peu piquant de manifester dans ces conditions sur une chose sérieuse avec des gens qui sont des gredins".

"Je comprends de bonne foi qu'on puisse être troublé pour aller manifester à côté de l'extrême droite". Alexis Corbière affirme qu'"il n’y a pas d’antisémitisme à la France Insoumise". Jean-Luc Mélenchon a affirmé en 2020 que "Jésus a été crucifié par ses propres compatriotes". "Vous ne me ferez jamais dire que Jean-Luc Mélenchon est antisémite". "À inventer des antisémites, les vrais antisémites se marrent dans leur coin et se retrouvent quasiment ripolinés en lutteurs contre l'antisémitisme".

"Le Hamas participe au malheur du peuple palestinien"

La guerre entre Israël et le Hamas a repris après 8 jours de trêve. Comment stopper cette guerre ? "En demandant le cessez-le-feu" assure Alexis Corbière. Il estime qu'"aucune solution militaire n'est crédible, tenable dans cette région. Il faut faire de la politique". Le député demande également aux Israéliens de "stopper toute colonisation de la Cisjordanie". "Pourquoi ne pas imaginer que les casques bleus se rendent sur place pour créer les conditions du respect du droit international ?"

Certains dénoncent plusieurs formules ambiguës chez LFI. Notamment concernant le Hamas et les liens du parti avec le Front populaire de libération de la Palestine (FPLP). "Il n'y a pas d'ambiguïté, nous condamnons ce qu'il s'est passé le 7 octobre. Le Hamas n'est pas une organisation de résistance, il y a eu un communiqué de LFI" rappelle Alexis Corbière. Il ajoute que "le Hamas participe au malheur du peuple palestinien". Par ailleurs, il affirme n'avoir aucun lien avec le FPLP. "Ce n’est pas parce qu’on invite Mariam Abou Daqqa à un débat que l’on a des liens avec l’organisation politique dont elle fait partie !"

 

"Sans aucun doute le racisme anti-blanc peut exister ici ou là"

En quoi est-ce gênant de publier le nom des agresseurs présumés de Thomas à Crépol ? "Je ne suis pas sur la thèse de dire que les jeunes Français, bien de chez nous, sont agressés par les Maghrébins" déclare Alexis Corbière. "On n'est pas obligés d'arriver avec ses gros sabots, sa lecture zémourienne ou lepéniste, pour dire que ce sont des hordes venues de l'autre côté de la Méditerranée pour assassiner un enfant". Pour le député, "ça ne correspond pas à ce qui a eu lieu".

Y a-t-il un racisme anti blanc en France ? "Ça existe sans aucun doute" reconnaît Alexis Corbière. "Il y a peut-être ici ou là un homme originaire du Maghreb qui va dire 'sale Français' à quelqu'un, et c'est inacceptable". Mais "je connais peu d'exemples de quelqu'un qui s'est vu refuser son boulot ou l'entrée d'une boîte de nuit parce qu'il était Français et originaire de Béziers comme moi". "Par contre, je connais des gens qui se sont vu accepter un rendez-vous par un propriétaire de logement et une fois qu'il a vu la couleur de la peau leur a dit que l'appartement est déjà loué".

"Jean-Luc Mélenchon a dit qu’il souhaitait être remplacé, il faut respecter ce qu’il dit"

Raquel Garrido a été sanctionnée par LFI début novembre. "Je ne suis pas d'accord avec cette sanction" confie Alexis Corbière. "Je ne l'ai pas comprise, je préférerais qu'elle soit levée". "Il ne faudrait pas que ce soit la liberté de ton, d'expression qui soit sanctionnée". Pour le député, "le débat n'est pas programmatique, parce que nous sommes d'accord sur le programme. Le débat est plus stratégique".

Pour Alexis Corbière, "la stratégie de l'union 2022 doit continuer"."La seule mission que nous avons, c'est de créer les conditions de gagner en 2027, pour éviter la victoire de la candidate d'extrême droite. Il faut avoir une candidature commune en 2027". Sur la candidature éventuelle de Jean-Luc Mélenchon, "il a dit qu'il souhaitait être remplacé, je suis pour respecter ce qu'il dit".

 

 

 

Retrouvez "L’invité politique" chaque jour à 8h30 dans le Grand Matin Sud Radio avec Jean-Jacques Bourdin

Cliquez ici pour écouter "L’invité politique"

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !

L'info en continu
08H
06H
05H
04H
01H
23H
22H
21H
20H
19H
18H
17H
Revenir
au direct

À Suivre
/