Levallois-Perret se prépare à tourner la page Balkany

Isabelle et Patrick Balkany vont-ils dormir en prison dès demain soir ? Demain, le tribunal correctionnel de Paris doit rendre sa décision concernant le volet fiscal. En juin dernier le parquet avait requis 10 ans d’inéligibilité et surtout 4 ans de prison ferme pour le maire de Levallois-Perret, deux ans pour son épouse et Première-adjointe. Si le tribunal suit le réquisitoire, ils pourront donc être écroués. Élu quatre fois maire depuis 1983 (il n’a perdu qu’une seule fois en 1995), il a toujours bénéficié du soutien des habitants de sa commune. Mais désormais les habitants veulent passer à autre chose.

Le maire de Levallois-Perret (et époux) Patrick Balkany avec sa Première-adjointe (et épouse) Isabelle. (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)

Reportage Sud Radio de Cyprien Pézeril

 

Trop c’est trop, pour Robert qui soutient les Balkany depuis 1983. Désormais dit-il, il faut tourner la page: "Balkany a été un très bon maire, j'ai toujours voté pour lui. Maintenant qu'il va être condamné, personnellement je ne me vois plus voter pour lui"

Pour ce levaloisien de toujours, les élus et les représentants de la république doivent donner l’exemple. "Je crois qu'ils ont été trop loin. J'ai l'impression qu'il s'est senti au dessus des lois, intouchable."

Alain lui n’a jamais voté pour les Balkany, mais il espère que la décision marquera l’arrêt définitif de leur carrière politique. Une carrière qui n’a que trop duré. "C'est tellement outrancier, toutes les casseroles qu'il a. C'est inimaginable, ça fait tellement longtemps que ça dure ! Maintenant y'a des preuves de tous les côtés, donc c'est des sommes collossales. Entre sa villa à Saint-Martin, son manoir à Giverny, l'utilisation du personnel de la ville. Il y a beaucoup trop d'indulgences !"

Malgré l’image de fraude et de corruption associée à la ville de Levallois,  les Balkany bénéficient toujours du soutien d'irréductibles comme Manuel. "Il y a pas que Balkany qui est poursuivi pour fraude discale. Quelle est la personne à qui on n'a pas proposé de sous? Je pense que ça se fait partout."

En cas de condamnation, les époux Balkany ont déjà prévenu. Ils feront appel de la décision.