La grippe a-t-elle pu tuer 6 personnes dans un centre de soins du Loiret ?

Bruno Lina, virologue au CHU de Lyon, président du conseil scientifique du Groupe d’Expertise et d’Information sur la Grippe (Geig), était "L’invité de l’actu" dans la matinale de Sud Radio du 29 janvier animée par Cécile de Ménibus et Patrick Roger. Il revient sur l'épidémie de grippe et les six personnes mortes dans un centre de soin du Loiret.

Thumbnail

Six morts dans le Loiret

Pour l'instant, il n'y a qu'un seul cas avéré sur les six personnes décédées dans un centre de soin du Loiret. Leur mort peut-elle être malgré tout reliée à un virus ? Pour Bruno Lina, virologue au CHU de Lyon, président du conseil scientifique du Groupe d’Expertise et d’Information sur la Grippe (Geig), c'est possible. "La probabilité est très haute dans ce contexte où vous avez une épidémie de grippe dans la population générale, des cas de syndromes qui présentent des symptômes très évocateurs d'une grippe et une partie de ces personnes qui ont déjà un diagnostic de grippe confirmé, il est fort probable qu'il s'agisse d'une épidémie de grippe !"

Le personnel soignant et les personnes âgées de la structure ont pu attraper cette grippe. "On sous-estime la dangerosité de la grippe : c'est la seule maladie infectieuse qui va vous donner chaque hiver entre deux et trois millions de personnes infectées en France. On en guérit dans la grande majorité des cas mais les personnes fragiles qui ont des problèmes d'immunité peuvent mourir."

Trop tard pour se faire vacciner ?

Si le vaccin est dans le frigidaire alors oui, il est encore temps de le faire, mais il faut savoir que cette injection met 15 jours pour être efficace et que vous ne serez pas protégé avant ce délai. "Entre temps il faut utiliser les autres outils, les mesures d'hygiènes qui doivent être suivies par tous. Se laver les mains régulièrement, porter un masque lorsque l'on est malade, éternuer dans son coude, éviter le contact avec les malades" Tout ceci permet de diminuer la dynamique de l'épidémie. 

Pour ceux qui sont atteints de la grippe, que faire ? "Les conseils sont simples : quand on est malade et qu'on travaille, on ne va pas travailler pour éviter de contaminer les autres. Il est important de s'hydrater beaucoup, de prendre des vitamines et si l'on est à risque ou hospitalisé, on prend des anti-viraux en plus. Ces derniers ne doivent être prescrits que si on peut les ingérer dans les 48 heures qui suivent les premiers symptômes, après ça ne marche plus. Surtout pas d'antibiotiques qui ne marchent pas contre les virus ! Quand on combine tout cela, on réduit la surinfection et les contaminations."

Cliquez ici pour écouter "L’invité de l’actu" avec Cécile de Ménibus et Patrick Roger en podcast.

Retrouvez "L’invité de l’actu" du lundi au vendredi à 8h10 sur Sud Radio dans la matinale de Cécile de Ménibus et Patrick Roger.

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !