Incendies : "près de la moitié du département du Var est classée en risque très sévère de feu de forêt"

La Capitaine Delphine Vienco, officier chargée de la communication des sapeurs-pompiers du Var, était "L’invitée de l’actu" dans la matinale de Sud Radio du 31 juillet. Elle revient sur les incendies qui se multiplient dans le Var.

Un violent incendie a détruit lundi 29 juillet 30 hectares à Saint-Mandrier dans le Var, et d'autres incendies ont eu lieu dans le Gard et dans l'Hérault.

 

"Cette année, les conditions météo sont défavorables pour les départs de feu"

Les incendies s'enchaînent de plus en plus. "En cette période estivale, les incendies de forêt sont monnaie courante explique la Capitaine Delphine Vienco, officier chargée de la communication des sapeurs-pompiers du Var. Mais cette année, les conditions météo sont défavorables pour les départs de feu, avec des vents très forts, des températures élevées et un taux d'humidité très bas".

L'incendie de Saint-Mandrier a été très impressionnant. Pour parvenir à maîtriser cet incendie, la réactivité des pompiers a fait la différence. "Le feu de Saint-Mandrier est un exemple frappant de la propagation importante que peuvent avoir certains départs de feu. Les conditions météos étaient annoncées dès la veille, on savait qu'on serait en risque très sévère d'incendie de forêt, on avait prépositionné sur le terrain dès la matinée des moyens terrestres et aériens au plus près des zones à risque. Ça nous a fait gagner des minutes précieuses. Chaque jour, le dispositif préventif est décidé pour le lendemain".

"Près de la moitié du département du Var est classée en risque très sévère de feu de forêt"

Quels sont les risques d'incendies le 31 juillet dans le Var ? "Aujourd'hui est une journée à fort risque, puisque près de la moitié du département du Var est classée en risque très sévère de feu de forêt. Le dispositif prépositionnel est encore plus important que ces derniers jours : 11 groupes d'intervention sont prêts à intervenir au plus près des zones, ainsi que des hélicoptères et des avions bombardiers d'eau. On n'est pas loin de 700 à 800 sapeurs pompiers mobilisés pour la journée".

Le maire de Saint-Mandrier parlait de l'absence de débroussaillement dans certains secteurs devant des maisons. "Des mesures de prévention ont révélé leur efficacité lors de certains feux de forêts . Le débroussaillement est une obligation pour certaines habitations à proximité de massifs forestier. Il est très important pour préserver les habitations, mais aussi pour faciliter le travail des pompiers puisque le feu se développe plus doucement". Les contrevenants peuvent recevoir une amende de trente euros par mètre carré non débroussaillé.

 

Cliquez ici pour écouter "L’invité de l’actu" en podcast.

Retrouvez "L’invité de l’actu" du lundi au vendredi à 8h10 sur Sud Radio.

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !