Effondrement d'un pont à Mirepoix-sur-Tarn : déjà une victime et des disparus

À 8h20 ce matin, le pont de Mirepoix-sur-Tarn s'est effondré faisant déjà un mort de 15 ans, deux personnes "en urgence absolue" et des disparus. L'infrastructure n'était pourtant pas considérée comme "ouvrage sensible".

Le pont de Mirepoix-sur-Tarn effondré

Aux alentours de 8h20 ce lundi matin, le pont suspendu de Mirepoix-sur-Tarn s'est effondré. Un camion et deux autres véhicules sont tombés à l'eau faisant d'ores et déjà une victime de 15 ans comme l'a rapporté le procureur de la République sur place. Des personnes sont également en "urgence relative" et d'autres sont portés disparues après avoir tenté de prêter main forte à ceux qui étaient tombés du pont. Les pompiers ont pu secourir 4 personnes selon les dernières informations.

 

L'événement gèle la D71 pendant que 80 pompiers et 3 hélicoptères sont mobilisés sur place. Il est à noter que le pont n'était pas classé "à risque", une enquête sera lancée selon les propos du président du conseil départemental de Haute-Garonne, Georges Méric.

Cet épisode intervient cinq mois après que le Sénat a demandé un "Plan Marshall" pour rénover les ponts sur le territoire à la suite de l’effondrement du pont Morandi à Gênes l’été dernier. Forcément, cela risque de poser question sachant que la dernière rénovation du pont de Mirepoix-sur-Tarn date de 2003. Pourtant, le conseil départemental avait décrété en 2017 suite à une inspection qu'il n'y avait pas de risque d'effondrement.

"C'est un pont qui était entretenu, des contrôles étaient faits par le département. Mais là, il n'y a plus de pont." rapporte le maire Eric Oger

Selon un rapport sénatorial de juin 2019, pas moins 25 000 ponts français sont "en mauvais état structurel". Ce drame devrait donc faire réagir les autorités dont les réactions devraient arriver sur la table dès aujourd'hui.