single.php

La déculottée du PSG inspire une leçon politique

La déculottée infligée par Barcelone au Paris Saint-Germain inspire une leçon politique à Philippe Bilger.

 

Thumbnail

Comme beaucoup de passionnés de foot, j'ai très mal dormi dans la nuit de mercredi à jeudi, à la suite de la déroute du PSG. Ce fut incroyable, surtout après sa superbe victoire au Parc des Princes, où le PSG avait gagné quatre à zéro, on s'imaginait, sans être trop crédule, que même face à la force du Barça, ils se qualifieraient.

Je me suis permis de développer à partir de cette déroute, qui a tout même bouleversé les sportifs, une leçon. Autrement dit, la France a tendance, après les triomphes sportifs, politique ou autres, à pousser des cocoricos, à entonner des péans et crier au triomphe sans attendre. C'est cela qui m'intéresse en matière politique, presque humaine, c'est qu'il faut être prudent et attendre. Vous voyez bien à qui je peux faire référence en matière politique. Eh bien, dans la vie, c'est pareil. Lorsque l'on a un triomphe, il faut se taire, et lorsque l'on connaît une défaite, il faut attendre.

Je parle de François Fillon et non Emmanuel Macron, puisque le candidat de En marche talonnerait, et même dépasserait, Marine le Pen dans un sondage récent, tandis que François Fillon se stabilise depuis la manifestation du Trocadéro. Mais, je pourrais aussi bien faire référence à la lutte entre Hamon et Mélenchon, on trouve de quoi nourrir ma réflexion dans beaucoup de domaines et surtout en politique.

L'info en continu
23H
22H
21H
20H
19H
18H
17H
16H
14H
13H
11H
Revenir
au direct

À Suivre
/