Le couvre-feu va-t-il à nouveau pénaliser les commerçants ?

Emmanuel Le Roch, délégué général du Procos, la Fédération du commerce spécialisé, était interviewé dans "le coup de fil du matin" sur Sud Radio le 15 décembre. "Le coup de fil du matin" est diffusé tous les jours à 7h12 dans la matinale animée par Cécile de Ménibus et Patrick Roger.

Le couvre-feu à 18h est désormais instauré dans la France entière. (Pascal Guyot / AFP).

Dès le 15 décembre au soir, il n'y aura plus d’attestations à remplir, mais un couvre-feu est instauré à partir de 20 heures. Avec quelles conséquences pour les commerçants ? Les commerces spécialisés vont-ils fermer plus tôt ?

 

"Ouvrir un peu plus tôt le matin"

"Oui, ils vont fermer vers 19h30, confirme Emmanuel Le Roch, délégué général du Procos, la Fédération du commerce spécialisé. Cela dépend du contexte. Les clients doivent être rentrés à 20 heures, en fonction de l’éloignement de leur domicile. Cela ne posera pas énormément de difficulté. Mais la semaine prochaine, pour les achats de dernière minute, cela devrait en poser plus. Certaines de nos enseignes essaieront d’ouvrir un peu plus tôt le matin."

Depuis deux semaines, le commerce est-il reparti ? "En tout cas, la fréquentation est repartie. C’est un peu plus faible que l’an passé, mais le niveau d’achat est bon. Les Français qui se déplacent consomment, nous sommes plutôt rassurés. Il n’y a pas de difficulté avérée en termes d’organisation sanitaire, un peu de queue parfois quand les jauges sont atteintes. Ce n’est pas toujours facile à gérer, mais cela change tout par rapport à la situation d’il y a trois semaines, moralement et économiquement."

 

"La crise a accéléré les ventes par Internet"

Certains commerçants se sont-ils mis à la vente en ligne ? Une partie des ventes vient-elle du web et du click & collect ? "Elle existait déjà avant la crise, estime le délégué général du Procos. Mais c’est certain que la crise a accéléré le poids des ventes par Internet, car il était impossible de se déplacer. Une partie des clients continuent de faire leurs achats par Internet. C’est plutôt une bonne chose, vu que l’on ne peut pas accueillir trop de clients."

Faut-il ouvrir plus tôt le matin ? "Les gens ne sont pas dans les rues à 7 h du matin, tempère Emmanuel Le Roch. Mais à partir de 8h30 à 9 h, cela laisse à certains qui le souhaiteraient la possibilité de venir, ainsi qu’à ceux qui appréhendent d’avoir trop de monde." Faut-il aussi que les salariés repartent chez eux avant 20 heures ? "Ils ont le droit de rentrer, il faut qu’ils aient terminé de travailler à 20 h, mais une tolérance existe."

Cliquez ici pour écouter “le coup de fil du matin”

Retrouvez "le coup de fil du matin" du lundi au vendredi à 7h12 sur Sud Radio, dans la matinale de Cécile de Ménibus et Patrick Roger.

Sur quelle fréquence écouter Sud Radio ? Cliquez-ici !