single.php

Jacques Brune : "Le bilan de la saison de ski est plutôt positif dans les Pyrénées"

Par Mathieu D'Hondt

Jacques Brune (Maire de Beaudéan et président de Hautes-Pyrénées Tourisme Environnement) était ce lundi l'invité de Patrick Roger dans le Grand Matin Sud Radio.

Thumbnail

Ça n'aura échappé à personne, le mercure a fortement grimpé ces derniers jours, faisant véritablement basculer le pays dans le printemps, qui - avouons-le - se faisait un peu attendre. Ce changement de météo coïncide avec la fin de la saison de ski et l'heure est aux premiers bilans pour les professionnels et notamment dans les Pyrénées, où les principaux domaines skiables, comme ceux du Grand Tourmalet, ont d'ores et déjà fermé.

"On a retrouvé des chiffres de nos années de référence de 2014/2015"

Maire de Beaudréan et président de Hautes-Pyrénées Tourisme Environnement, Jacques Brune nous a dressé un premier état des lieux à l'issue d'une saison très enneigée. "Le bilan est plutôt positif, on a quand même retrouvé un peu le sourire sur les domaines skiables. La météo nous a fait quelques caprices (...) mais nous avons eu beaucoup de neige de façon très régulière tout au long de la saison, avec une très bonne qualité. Ce qui fait que les gens ont, en plus, retrouvé le goût du ski", nous a ainsi indiqué celui qui est également vice-président du Conseil général des Hautes-Pyrénées. "Le bilan, c'est quand même des chiffres qui seront sûrement de + 5%. C'est quand même considérable par rapport à l'année dernière, qui était une année difficile. On a retrouvé des chiffres de nos années de référence de 2014/2015", a-t-il précisé.

Et l'intéressé d'expliquer au passage que la transition entre la saison hivernale et estivale ne sera pas immédiate en raison du déneigement qui devrait prendre du temps. "Tout n'a pas fondu, loin s'en faut. Et quand je regarde la météo de la semaine, j'ai peur que l'on retrouve encore un peu de neige d'ici quelques jours (...) Il y a de la neige, même si sur le domaine skiable du Tourmalet, on a déjà fait beaucoup de travail avec des dameuses dès lors que la station a été fermée. Ce qui fait que l'on a déjà enlevé énormément de neige mais le col a encore 6/7 m de poudreuse. On vise toujours les week-ends de mai (pour terminer le déneigement) parce que c'est vraiment un moment important pour notre tourisme, mais je ne suis pas sûr que l'on y arrive", a,-t-il ainsi expliqué.

>> Retrouvez l'intégralité de l'interview, disponible en podcast

 

L'info en continu
04H
03H
01H
23H
22H
21H
20H
19H
18H
17H
Revenir
au direct

À Suivre
/