single.php

Ukraine : "l’Europe joue le rôle des Américains" estime Nikola Mirkovic

Par Jean Baptiste Giraud

Quelles sont les origines de la guerre en Ukraine ? Pour en parler, Nikola Mirkovic était l’invité d’André Bercoff sur Sud Radio le mardi 16 mai dans "Bercoff dans tous ses états », pour son livre “Le Chaos ukrainien” publié aux éditions publishroom factory.

Nikola Mirkovic
Nikola Mirkovic, invité d’André Bercoff dans "Bercoff dans tous ses états” sur Sud Radio.

Difficile de démêler le vrai du faux dans le conflit en Ukraine. Dans son dernier livre, Le Chaos ukrainien, Nikola Mirkovic remonte aux racines historiques, aux raisons géopolitiques qui ont mené à ce nouveau conflit majeur sur le sol européen.

La guerre en Ukraine n’a pas débuté en 2022

On pourrait penser que le conflit en Ukraine a bien débuté en 2022. Il n’en est rien. Du moins, c’est ce qu’explique Nikola Mirkovic dans son dernier livre, Le Chaos ukrainien. Pour l’auteur, la guerre en Ukraine dépasse largement ce pays, et concerne l’avenir du monde et des relations internationales telles que nous les avons bâties depuis la fin de la Guerre Froide. Un changement d’ordre mondial en quelque sorte.

"La réalité derrière cette guerre, dont on ne parle pas beaucoup, c’est un affrontement entre la Russie et ses alliés, et le monde atlantiste, les États-Unis. L’Ukraine n’est que le champs de bataille. C’est une guerre par procuration. Si vous enlevez le financement et l’armement atlantiste, il n’y a plus de guerre en Ukraine. Les Américains ont décelé depuis très longtemps qu’il ne fallait surtout pas que naisse un rival américain, et que le seul endroit où pourrait naître ce rival, c’est en Eurasie" explique Nikola Mirkovic sur Sud Radio.

Le mauvais rôle de l’Europe

"Les Américains ont cru qu’ils allaient gagner l’histoire. Et au lieu de se servir de leur soft power, ils ont décidé d’employer la manière forte dès lors qu’il y avait un grain de sable dans l’engrenage" ajoute-t-il. "Ce qui s’est passé en Ukraine, c’est que les Russes, qui étaient dans le collimateur des Américains, ont dit non. On ne veut pas rentrer dans ce modèle" lance l’auteur du  Chaos ukrainien.

Dans ce contexte, l’Europe joue le mauvais rôle. "Nous nous sommes alignés sur les États-Unis. Nous jouons les supplétifs des États-Unis. Les Américains ont déclenché un coup d’État en 2014. Ils ont mis leurs ministres. La conséquence, c’est une rébellion dans l’Est du pays et une guerre civile la même année. Au lieu de chercher la paix, ce qui est notre rôle, nous jouons le rôle des Américains qui font tout pour éloigner la Russie du reste de l’Europe" conclut Nikola Mirkovic.

Cliquez ici pour écouter l’invité d’André Bercoff dans son intégralité en podcast.

Retrouvez “Le face à face” d’André Bercoff chaque jour à 13h dans Bercoff dans tous ses états Sud Radio.

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !

L'info en continu
19H
18H
17H
16H
15H
14H
13H
12H
Revenir
au direct

À Suivre
/