single.php

Claude Reichman : “Il faut supprimer complètement le régime des retraites"

Par Jean Baptiste Giraud

Claude Reichman, homme politique, dramaturge et essayiste, était l'invité de "Bercoff dans tous ses états" le 8 mars 2023 sur Sud Radio.

Claude Reichman
Claude Reichman, invité d’André Bercoff dans "Bercoff dans tous ses états” sur Sud Radio.

Claude Reichman est par ailleurs docteur en chirurgie dentaire de la faculté de médecine de Paris et fondateur du Mouvement pour la liberté de la protection sociale.

 

Claude Reichman : "Comment faire pour que les gens aient une retraite qu’ils ne toucheront jamais ?"

Comme l’explique Claude Reichman, les dépenses sociales de la France sont colossales. "Il y a chaque année en France 872 milliards d’euros de dépenses sociales, qui se décomposent en 226 milliards pour la maladie, 345 milliards pour les retraites, 50 milliards pour les allocations familiales et 170 milliards pour le chômage et l’ensemble des aides à l’emploi. C’est à peu près ce que les Américains dépensent pour leur armée, la première armée du monde, avec ça ils tiennent le monde. Mais les dépenses françaises augmentent chaque année car il y a toujours de nouvelles dépenses qui se profilent à l’horizon."

 


Comment est né le système actuel des retraites ? "Le chancelier Bismarck avait une forte opposition sociale, et il s’est dit qu’il fallait faire quelque chose pour les gens qui arrivaient à la retraite. Alors il a convoqué un universitaire de renom en demandant comment faire pour que les Prussiens aient une retraite qu’ils ne toucheront jamais. L’universitaire a dit : 'Excellence, les Prussiens meurent à 65 ans, il faut donc fixer l’âge de la retraite à 65 ans'. Figurez-vous que le principe est resté le même", a expliqué Claude Reichman.

"L'État est basé sur l’idée qu’il ne doit pas tenir ses promesses, sinon l’État s’effondre"

Alors, quel est le problème de notre système de retraites ? "Le problème est que nous avons choisi un régime entièrement par répartition. Les pensions de retraite sont toutes payées par les cotisations des actifs. Or, de qui dépend-on dans un cas pareil ? Du nombre d’actifs. Le problème, c’est que le nombre d’actifs n’a pas cessé de diminuer. Quand on a créé ce régime en 1945, ce régime comprenait 15 cotisants pour 1 retraité. Aujourd’hui il y a 1,4 cotisant pour 1 retraité", a répondu Claude Reichman.

 


"Les retraites, c’est 345 milliards. Qui paie ces 345 milliards ? Les jeunes pour l’essentiel, qui ne verront jamais la trace d’une prestation de retraite. Vous devrez leur rendre les 345 milliards, l’État doit assumer ses responsabilités car c’est l’État qui a obligé les Français à ce système. Il doit faire en sorte de réduire nombre de ses dépenses pour garantir, jusqu’à l’extinction des derniers retraités, la pension de retraite qu’il leur a promise. C’est quelque chose de très difficile pour l’État, qui est basé sur l’idée qu’il ne doit pas tenir ses promesses, sinon l’État s’effondre. Le dernier qui a expliqué par écrit que l’État va s’effondrer, c’était Michel Rocard, en 1988. C’était le début du second septennat de François Mitterrand." Alors, comment en sortir ? "Il faut supprimer complètement le régime des retraites et le transformer en un régime d’allocation vieillesse qui soit ouvert uniquement aux retraités actuels et aux plus de 50 ans, qui n’auront plus le temps de se constituer quelque chose", a répondu Claude Reichman.

 

À lire aussi :

Cliquez ici pour écouter l’invité d'André Bercoff dans son intégralité en podcast.

Retrouvez “Le face à face” d’André Bercoff chaque jour à 12h30 dans "Bercoff dans tous ses états" Sud Radio.

L'info en continu
19H
18H
17H
16H
14H
12H
11H
09H
Revenir
au direct

À Suivre
/