Un Français sur 5 souhaite voir Hollande réélu en 2017

SONDAGE. Selon le tableau de bord politique Ifop-Fiducial de mai 2015, à peine un Français sur 4 approuve l'action de François Hollande à l'Elysée, un sur deux pour celle de Manuel Valls à Matignon. Et seulement 20 % des sondés souhaitent voir le président de la République réélu en 2017.

La cote de l'exécutif s'améliore légèrement au mois de mai 2015, d'après le résultat du tableau de bord politique Ifop-Fiducial. 26 % des Français approuvent l'action de François Hollande en tant que chef de l'Etat. C'est la première fois que ce chiffre remonte (+1 point par rapport à avril) depuis le mois de janvier et les attentats à Paris. 73 % des sondés disent au contraire ne pas approuver l'action du président de la République. C'est deux points de moins que le mois dernier mais un chiffre toujours très élevé. 60 % des Français trouvent que le chef de l'Etat défend bien les intérêts de la France à l'étranger. Ils sont en revanche 23 % à estimer qu'il mène une bonne politique économique et seulement 20 % à souhaiter le voir réélu lors des élections présidentielles de 2017 (-1 point par rapport à avril).

La cote de Manuel Valls remonte

C'est surtout Manuel Valls qui profite de ce sursis pour l'exécutif auprès de l'opinion. Après une forte baisse au mois d'avril, 49 % des sondés déclarent approuver l'action de Manuel Valls en tant que Premier Ministre. C'est 4 points de plus que le mois dernier, alors le pourcentage de personnes qui n'approuvent pas son travail baisse de 5 points pour atteindre 50 %.Sa cote remonte dans toutes les affirmations proposées pour caractériser l'idée que se font les Français de Manuel Valls : 59 % estiment que c'est une personnalité qui doit jouer un rôle important à l'avenir et 58 % qu'il dirige bien l'action de son Gouvernement.

L'opposition ne parvient pas à convaincre

Si l'exécutif remonte, les partisans du chef de l'Etat, comme du Premier Ministre, restent minoritaires. Pour autant, l'opposition ne parvient pas à offrir une alternative crédible, si l'on en croit les résultats.Seuls 36 % des Français pensent que l'opposition ferait mieux que l'exécutif si elle se trouvait à sa place. Un chiffre stable par rapport au mois d'avril et qui a peu évolué depuis un an.

Sondage réalisé par téléphone, du 30 avril au 2 mai, auprès d'un échantillon de 1006 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.