single.php

Energie : la consommation de charbon bat tous les records

Par Jean Baptiste Giraud

Le charbon a-t-il nuit aux efforts de la transition énergétique ? Pour en parler, l’ingénieur en énergie Nicolas Meilhan était l’invité d’Alexis Poulin sur Sud Radio, vendredi 9 février.

Nicolas Meilhan, ingénieur en énergie, invité d’Alexis Poulin dans "Poulin sans réserve” sur Sud Radio.
Nicolas Meilhan, ingénieur en énergie, invité d’Alexis Poulin dans "Poulin sans réserve” sur Sud Radio.

Dans une récente tribune, l’ingénieur en énergie Nicolas Meilhan explique que depuis 2000, la part des énergies fossiles dans le mix énergétique n’a quasiment pas baissé. Et pourtant, en quinze ans, ce sont près de 6.000 milliards de dollars qui ont été investis dans les énergies renouvelables. Une situation ubuesque.

Transition énergétique : "ça ne fonctionne pas" pour Nicolas Meilhan

La transition énergétique, un nuage de fumée ? Oui si l’on en croit l’ingénieur en énergie et membre des Econoclastes, Nicolas Meilhan. Il a livré récemment une tribune éloquente sur le sujet. Depuis une vingtaine d’années, la part du charbon dans le mix énergétique n’aurait pas baissé. Dans le même temps, ce sont plusieurs milliers de milliards de dollars qui étaient investis dans les énergies renouvelables.

"On se revoit tous les ans au sein des COP. Avec des apéros, du champagne et des petits fours pour faire baisser les émission de CO2. Et depuis qu’on fait ces apéros, les émissions de CO2 n’ont jamais autant augmenté. Et ce n’est pas seulement à cause des jets utilisés pour se rendre à la COP. Mais en partie grâce aux émission de charbon de la Chine. Qu’on soit clair, si on essaie de faire quelque chose depuis 20 ans, cela ne fonctionne pas" lance Nicolas Meilhan sur Sud Radio.

L’impact minime des énergies renouvelables

"On passe beaucoup de temps en Europe pour discuter afin de faire baisser les émissions de CO2. Mais l’enjeu n’est pas là. Il est surtout en Chine, en Inde, où on ajoute des centrales à charbon tous les jours. Vous pouvez mettre quelques panneaux solaires sur votre toit. Si de l’autre côté on installe des centaines de centrales à charbon, l’impact est minime" déplore l’ingénieur en énergie.

"Si on a la moindre ambition de faire baisser les émission de CO2, il faut faire baisser la consommation de charbon. Qui consomme du charbon pour fabriquer son électricité ? Il y a quatorze pays. Notamment la Chine, l’Inde, le Japon, la Corée du Sud, la Russie, l’Allemagne. Ces gens représentent 95% de la production d’électricité mondiale à base de charbon, et un quart des émissions de CO2" conclut-il. Tout est dit. 

Cliquez ici pour écouter l’invité d’Alexis Poulin dans son intégralité en podcast.

Retrouvez l’invité d’Alexis Poulin chaque vendredi à 13h dans “Poulin sans réserve” sur Sud Radio.

 

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !

L'info en continu
20H
19H
18H
17H
16H
15H
13H
Revenir
au direct

À Suivre
/