single.php

Élections Européennes 2024 : Rolling IFOP - Fiducial du 16 mai

Tous les jours à 17 heures pile, retrouvez le Rolling IFOP - Fiducial 2024 pour Sud Radio.

Élections Européennes 2024 : Rolling IFOP - Fiducial du 16 mai

Les élections européennes sont dans 23 jours ! En attendant l'échéance, Sud Radio vous propose chaque jour à partir de 17h00 de retrouver le sondage IFOP - Fiducial, et de suivre, jour par jour, l'évolution des intentions de vote pour chaque liste candidate à l'élection. Retrouvez les scores estimés des listes de Jordan Bardella, Valérie Hayer, Manon Aubry, François-Xavier Bellamy, Marion Maréchal, Léon Deffontaines, Raphaël Glucksmann ou encore Marie Toussaint dans notre balise quotidienne :

Les intentions de vote de ce jeudi 16 mai 2024 :

LO - Lutte Ouvrière (Nathalie Arthaud) : 0,5 % (=)

NPA - Nouveau Parti Anticapitaliste (Selma Labib) : 0,5 % (=)

LFI - La France Insoumise (Manon Aubry) : 7 % (-0.5)

PC - Parti Communiste (Léon Deffontaines) : 2,5 % (=)

PS - Parti Socialiste, Place Publique (Raphaël Glucksmann) : 14,5 % (+0.5) 

Parti Radical de Gauche, de Régions et Peuples Solidaires et du Mouvement des citoyens (Guillaume Lacroix) : 0 % (-0.5)

Changer l'Europe, Nouvelle Donne (Pierre Larrouturou) : 1 % (+0.5)

Les Écologistes, ex-EELV (Marie Toussaint) : 5,5 % (=) 

Écologistes au centre (Jean-Marc Governatori) : 1 % (+0.5)

PA - Parti Animaliste (Hélène Thouy) : 2 % (=)

La liste Ecologie positive et territoires : 0%

Renaissance, Modem, Horizons et UDI (Valérie Hayer) : 16,5 % (=)

LR - Les Républicains (François-Xavier Bellamy) : 8 % (=) 

Alliance Rurale (Jean Lassalle) : 1,5 % (=)

Reconquête (Marion Maréchal) : 5,5 % (=)

RN - Rassemblement National (Jordan Bardella) : 32 % (-0.5) 

Union Populaire Républicaine (François Asselineau ) : 0,5 % (=)

Les Patriotes (Florian Philippot) : 0.5 % (-0.5)

La liste « Free Palestine Party » : 0,5%

Une autre liste : -0,5 % (=)

Un regain d’intérêt pour la campagne porté notamment par les plus jeunes et les plus europhiles

L’intérêt pour la campagne connait aujourd’hui un sursaut (67%) avec un taux record de personnes « très intéressées » (24%). En effet, en 2019, jamais l’intérêt pour le scrutin n’avait été aussi fort (le taux maximal était alors de 62%), même en fin de campagne (61%). Au-delà de l’intérêt qui lui est porté, l’élection anime de plus en plus les conversations des Français : 44% ont cette semaine discuté du scrutin, soit 11 points de plus que la semaine dernière. Ce réveil de l’importance accordée aux élections européennes semble notamment dopé par une attention particulière des jeunes et des pans de la population traditionnellement plus europhiles :

  • Ce sont en effet 77% des moins de 35 ans qui se déclarent intéressés par la campagne, un taux supérieur à la moyenne de 10 points et nettement plus important que chez les 35-64 ans (65%) ou les 65 ans et plus (61%), catégorie d’âge où l’on retrouve pourtant les personnes les plus politisées. Génération plus mondialisée et plus connectée, les jeunes semblent davantage concernés par les questions de politique internationale (65% ont discuté cette semaine de la guerre entre l’Ukraine et la Russie contre 54% de leurs aînés et 56% de l’intervention militaire d’Israël dans la bande de Gaza contre 44% des 35-64 ans), ce qui peut alimenter cet attrait pour l’élection européenne. La mobilisation en faveur de la cause palestinienne dans certains Euro-Rolling 2024 : Les élections européennes en temps réel – 16 mai 2024 établissements d’enseignement supérieurs a manifestement rencontré un écho chez les plus jeunes : 66 % des 18-24 ans (et 50 % des 25-34 ans) ont évoqué ce sujet cette semaine.
  • Se démarquent également les électeurs disposant d’un capital culturel important : 71% des cadres et 73% des professions intermédiaires se disent intéressés par la campagne ou encore 71% des personnes diplômées du supérieur (contre 57% de celles ayant un diplôme inférieur au baccalauréat). Ces catégories étant traditionnellement plus favorables à l’Union européenne, on retrouve d’ailleurs un attrait plus important chez les électeurs déclarant avoir une image positive de l’Europe (75% contre 58% chez ceux qui en ont une image négative).

Qu'est-ce que la méthode Rolling ?

Un sondage « rolling » est une enquête barométrique en continu réalisée sur le principe d’un cumul glissant de vagues d’enquêtes quotidiennes : la vague d’enquête du jour est cumulée avec les vagues des deux jours précédents dans le cadre d’un échantillon agrégeant au total près de 1 500 personnes. Par son caractère continu, un rolling échappe à l’écueil majeur d’un baromètre réalisé à intervalle régulier : la discontinuité.

En élimant les évolutions brusques observées d’une vague à l’autre dans les baromètres classiques, ce dispositif permet de lisser les effets de conjoncture et donc d’assurer un suivi plus stable et plus fin de l’actualité.

À lire également :

Élections Européennes 2024 : Rolling IFOP - Fiducial du 15 mai

Élections Européennes 2024 : Rolling IFOP - Fiducial du 14 mai

L'info en continu
13H
12H
11H
10H
07H
06H
23H
22H
Revenir
au direct

À Suivre
/