single.php

Comment la France s’est sortie elle-même de l’Afrique

L’itinéraire d’un promeneur solitaire dans un continent qu’il ne connaît pas. Voici comment on pourrait résumer les propos de la journaliste Leslie Varenne, au sujet de l’odyssée d’Emmanuel Macron en Afrique. Et plus particulièrement au Sahel. Afrique : ce qui a changé depuis 2011 "Le président qui ne savait pas ce qu’il ne savait pas". […]

Leslie Varenne, sur l’Afrique, invitée d’André Bercoff dans "Bercoff dans tous ses états” sur Sud Radio.
Leslie Varenne, sur l’Afrique, invitée d’André Bercoff dans "Bercoff dans tous ses états” sur Sud Radio.

L’itinéraire d’un promeneur solitaire dans un continent qu’il ne connaît pas. Voici comment on pourrait résumer les propos de la journaliste Leslie Varenne, au sujet de l’odyssée d’Emmanuel Macron en Afrique. Et plus particulièrement au Sahel.

Afrique : ce qui a changé depuis 2011

"Le président qui ne savait pas ce qu’il ne savait pas". Le moins que l’on puisse dire, c’est que Leslie Varenne donne le ton au sujet de la politique d’Emmanuel Macron au Sahel. Un problème qui avait pourtant débuté avant Emmanuel Macron. 150 ans de présence plus ou moins assumée. Suivie de ce qui se déroule actuellement au Sahel. "On parle toujours de sentiment anti-français. C’est faux. Ils n’ont rien d’anti-français. Ils rejettent la politique française", explique Leslie Varenne sur Sud Radio.

"Le problème remonte à 2011. La guerre en Libye. Puis en Côte d’Ivoire. Là il y a eu un véritable rejet de la politique française. Ce sont des strates qui se sont empilées. Emmanuel Macron arrive en 2017 sur ce terreau-là. Emmanuel Macron ne prend pas la mesure de ce qu’il faudrait faire pour changer tout ça. Il va finir par se comporter comme un président français, dirigeant une nation indispensable. Pourtant le monde a changé. Et les pays africains ont le choix de leurs partenaires", ajoute la journaliste.

"La France a été totalement marginalisée"

Un autoritarisme qui n’est pas du genre des pays africains, et qui a au fil des années été source de polémique. Avec la conclusion que l’on connaît : le départ des soldats français du Mali, du Burkina-Faso, et du Niger, dans des conditions terribles. Au profit d’autres Nations comme la Russie, la Chine, l’Allemagne ou l’Italie. "La France a été obligée de se désengager de l’Afrique. Du point de vue militaire. La façon dont elle l’a fait, à cause de toutes les bêtises qui ont été faites, a nui et nos concurrents ont vu un espace dans lequel ils pouvaient rentrer", estime-t-elle.

La France a aujourd’hui une telle mauvaise image en Afrique que les pays africains font appel à d’autres. "La France a été totalement marginalisée", lance Leslie Varenne. La journaliste, auteure de Emmanuel au Sahel : itinéraire d’une défaite publié aux éditions Max Milo, de conclure : "Emmanuel Macron a perdu le Sahel. Et la suite n’est qu’un long chemin de croix pour lui". 

Cliquez ici pour écouter l’invité d’André Bercoff dans son intégralité en podcast.

Retrouvez “Le face à face” d’André Bercoff du lundi au jeudi  à 13h dans Bercoff dans tous ses états Sud Radio.

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !

L'info en continu
17H
16H
15H
14H
13H
Revenir
au direct

À Suivre
/