single.php

Reprise du sport pour les mineurs - Quand le protocole sanitaire invente le football sans contact

Par Augustin Moriaux

Dans ce déconfinement progressif, les enfants sont à première vue bien lotis puisqu'ils peuvent reprendre les activités physiques, mais seulement en extérieur. Dans ce club de football féminin dans lequel Grâce Leplat est allée prendre la température, les masques sont mis avant et après l'effort, mais une chose étonne : les jeunes filles ne peuvent pas s'affronter ni se frotter à leurs adversaires.

Les enfants peuvent évidemment se faire des passes mais ne sont pas autorisés à pratiquer d'opposition. (Photo de Roslan Rahman / AFP)

Un reportage de Grâce Leplat pour Sud Radio.

La reprise du sport en club pour les mineurs est désormais possible en extérieur depuis samedi. Pour beaucoup de clubs, les activités reprennent à partir d’aujourd’hui. Le nouveau protocole sanitaire impose de revoir l'organisation de A à Z, ou presque : pas de contacts pendant les séances, port du masque imposé avant et après l'effort, vestiaires fermés... Des restrictions qui, si elles irritent les encadrants, ne retirent rien à l'impatience des enfants de reprendre, comme dans ce club de football féminin.

Clémentine, 10 ans, est une passionnée de foot. La veste bleue de son club sur le dos, elle n’attend qu’une chose : reprendre les entraînements.

"J'ai hâte de revoir mon coach, mon équipe. Ce qui m'a manqué, c'est le club et le contact avec les autres joueuses pour garder la forme et aussi s'amuser."

Et pour que le foot reste un moment de plaisir malgré les mesures sanitaires, elle peut compter sur le responsable sportif de son club. Sébastien Dulongcourti pointe les incohérences des décisions mais tente tout de même de trouver la parade pour amener une once de compétition.

"On a interdiction d'avoir des contacts et le foot est un sport d'opposition, donc c'est un peu compliqué. Je pense qu'on aurait pu reprendre plus tôt et à un moment donné, il faudra réautoriser les contacts. Ce que j'ai du mal à comprendre, c'est que dans le square (ou au parc, ndlr), on a le droit de faire un  peu tout ce qu'on veut, et dès qu'on est dans une association, c'est un peu plus compliqué."

Comment permettre alors un semblant d'opposition ? "On fera peut-être de relais pour rajouter un côté ludique", imagine l'entraîneur. Amusant certes, mais peu en phase avec les objectifs premiers du football, à savoir le contact et les courses aux côtés de ses partenaires, ou derrière un adversaire.

Les adultes, eux, ne pourront reprendre leurs entraînements qu’à partir du 20 janvier.

L'info en continu
14H
13H
12H
11H
10H
09H
07H
05H
Revenir
au direct

À Suivre
/