single.php

François Thomazeau : "L'exemplarité du sportif est une imposture"

Par Jérémy Jeantet

A la veille de la sortie du livre du nageur Amaury Leveaux, Sexe, drogue et natation : un nageur brise l'omerta, l'écrivain François Thomazeau remet en cause l'image de saint qui colle à la peau des sportifs.

Thumbnail

Alors qu'Amaury Leveaux balance sur les dérives du monde de la natation, dans son livre Sexe, drogue et natation : un nageur brise l'omerta, à paraître mercredi, l'écrivain François Thomazeau est revenu sur la vague d'indignations que cet ouvrage a entraîné."Il y a une imposture qui est celle de l’exemplarité du sportif, a-t-il expliqué. Pourquoi les sportifs seraient différent des autres personnes de son âge alors qu’ils sont jeunes, beaux et riches? J'ai vu des fêtes de fin de JO, évidemment on peut y faire la fête en buvant de l'alcool, parfois en prenant un rail de cocaïne ou en fumant un joint, ça arrive."L'auteur de L'imposture du sport explique également que cette image lisse qui colle aux athlètes vient du monde du sport, qui en a fait "son fond de commerce" : "Je ne vois pas pourquoi un sportif doit être plus propre qu’un comédien ou une star du rock. Le sport profite de cette image où les sportifs sont présentés comme les saints modernes. Il y a des valeurs du sport, mais les valeurs d’exemplarité me gênent parce que j’ai l’impression que le sport repose sur ce présupposé que les sportifs doivent être cleans. On vend cette image au public et quand cette image est écornée, c’est ce fond de commerce qui est écorné, pas les valeurs du sport."

L'info en continu
13H
12H
11H
10H
09H
08H
Revenir
au direct

À Suivre
/