single.php

XV de France: les vainqueurs de Cardiff reconduits contre l'Angleterre

On prend les mêmes et on recommence. Le XV de France titulaire qui a dominé le pays de Galles (45-24) à Cardiff a été reconduit pour terminer le Tournoi des six nations, samedi à Lyon, face à l'Angleterre.

Anne-Christine POUJOULAT - AFP

On prend les mêmes et on recommence. Le XV de France titulaire qui a dominé le pays de Galles (45-24) à Cardiff a été reconduit pour terminer le Tournoi des six nations, samedi à Lyon, face à l'Angleterre.

Cela faisait plus d'un an que le sélectionneur Fabien Galthié n'avait pas conservé la même équipe de départ et une victoire pénible devant l'Italie (victoire 29-24) suivie d'un revers face à l'Irlande (défaite 32-19) en février 2023.

"C'est d'abord en raison de la performance du week-end dernier (que les mêmes vingt-trois sont rappelés, NDLR), le fait qu'il n'y ait pas de joueurs blessés et la possibilité d'enchaîner avec la même équipe deux matches en six jours. Ca nous permet d'aller plus vite dans la préparation", a justifié Galthié.

"L'équipe a gagné, a réalisé une grande performance. Cette équipe avait beaucoup joué mais on a choisi de faire les choses en cohérence. On a préféré voir ce qu'il se passait sur le terrain, ressentir les énergies. C'est le terrain qui parle et ce qu'on y a vu s'est retranscrit à nouveau au Millennium", a poursuivi le sélectionneur. "Tout le monde s'est battu, personne n'a lâché le morceau. C'est l'émulation."

Les vingt-trois joueurs sur la feuille de match affichent 26,5 ans et 28 sélections de moyenne.

- Toulouse en force -

Le Stade toulousain est, comme souvent, le club le plus représenté avec huit représentants: le buteur Thomas Ramos, le deuxième ligne Emmanuel Meafou, le troisième ligne François Cros, le pilier Cyril Baille, le talonneur Julien Marchand et le deuxième ligne Thibaud Flament, tous titulaires, auxquels il faut ajouter sur le banc le talonneur Peato Mauvaka et le deuxième ou troisième ligne Alexandre Roumat.

Et même deux de plus -le pilier Dorian Aldegheri et l'ailier Matthis Lebel- parmi les réservistes.

Nouveauté avant le pays de Galles, la charnière formée par Nolann Le Garrec à la mêlée et Thomas Ramos à l'ouverture est à nouveau reconduite après une performance XXL en remplacement des Girondins Maxime Lucu et Matthieu Jalibert.

Meafou dans la cage, l'arrière Léo Barré et le centre Nicolas Depoortère, les trois novices qui ont étrenné leur premier maillot bleu à Cardiff vont également enchaîner une deuxième titularisation de rang.

Pour Galthié, "ils ont apporté beaucoup d'énergie" lors du succès au Millennium.

Le banc en 6-2 (six avants, deux arrières), qui a tant apporté contre les Gallois, voit aussi son bail renouvelé.

Après une entame poussive, marquée par une lourde défaite devant l'Irlande (38-17), une victoire heureuse en Ecosse (20-16) et un nul piteux contre l'Italie (13-13), le XV de France a relevé la tête avec ce succès salvateur au pays de Galles (45-24).

Les Bleus entendent maintenant finir sur une bonne note face à l'Angleterre, qui vient de priver le rouleau-compresseur irlandais (23-22) d'un deuxième Grand Chelem de rang.

"On retrouve une équipe anglaise explosive, puissante, solide, toujours avec cette alternance main-pied et ce jeu de pression qu'ils exercent sur l'adversaire", se méfie le sélectionneur Fabien Galthié tandis que l'entraîneur de la mêlée William Servat a rappelé que le XV de la Rose "aurait pu être finaliste de la Coupe du monde".

AFP / Marcoussis (France) (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
12H
11H
09H
08H
07H
00H
23H
Revenir
au direct

À Suivre
/