single.php

Top 14: Toulon séduit, Bayonne maudit à Anoeta

Toulon est bien de retour! Réaliste à souhait et serein avec son rugby, le RCT a réalisé une démonstration de force dimanche devant Bayonne (46-10), qui a perdu pour la deuxième fois consécutive à Saint-Sébastien, en clôture de la 20e journée du Top 14.

GAIZKA IROZ - AFP

Toulon est bien de retour! Réaliste à souhait et serein avec son rugby, le RCT a réalisé une démonstration de force dimanche devant Bayonne (46-10), qui a perdu pour la deuxième fois consécutive à Saint-Sébastien, en clôture de la 20e journée du Top 14.

Les Varois, qui ne comptaient jusque-là qu'une seule victoire cette saison à l'extérieur - à Clermont en novembre - confirment ainsi qu'il faudra bien compter sur eux dans la course à la qualification qu'ils n'ont plus revue depuis cinq ans.

L'Aviron, si souverain dans son antre de Jean-Dauger depuis désormais 28 matches, n'a plus que cinq points d'avance sur le barragiste à six journées de la fin de la saison régulière. Autant dire que le maintien demeure le seul enjeu pour le club basque, qui va commencer à se poser des questions quand il décide de franchir la frontière espagnole.

Insipides face au voisin palois (20-30) l'an dernier, au point d'annoncer cette semaine par la voix du 3e ligne Baptiste Héguy "leur volonté de laver l'affront et de remettre l'église au centre du village", les hommes de Grégory Patat ont montré un visage quasi similaire et décevant dimanche.

Constamment mis sous pression, déficients à l'impact, en difficulté dans tous les secteurs du jeu, ils ont aussi donné le bâton pour se faire battre.

Une passe de Mathis Perchaud interceptée par Duncan Paia'aua qui file à l'essai (3-13, 20), un coup de pied de Camille Lopez contré par Baptiste Serin qui en fait de même (10-33, 45) et voilà comment Toulon s'est envolé au score avec la botte de Melvyn Jaminet (26 points) toujours aussi précis malgré les sifflets des 36.000 spectateurs basques finalement vite éteints.

Dans cette partie à sens unique, les Basques n'ont rivalisé que durant une dizaine de minutes lors du premier acte, le temps pour Lopez de passer une pénalité et pour Arthur Iturria de percer le verrou visiteur (25).

Largement devant au score après l'essai en force juste avant la pause de Brian Alainu'uese, suivi de celui de Serin, les hommes de Pierre Mignoni n'ont pas cherché immédiatement à bonifier leur succès annoncé.

Jaminet a d'abord creusé un peu plus l'écart pour évacuer l'idée d'un hypothétique retour des Bayonnais au score, leur défense a résisté à un sursaut d'orgueil local avant que Fainga'anuku, après un modèle de une-deux avec Ollivon sur un surnombre, n'aplatisse l'essai du bonus (71).

AFP / Saint-Sébastien (Espagne) (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
04H
03H
23H
21H
20H
18H
17H
16H
15H
Revenir
au direct

À Suivre
/