single.php

Tour d'Italie: Pogacar fait coup double et voit la vie déjà en rose

Le Slovène Tadej Pogacar a remporté en solitaire la deuxième étape du Tour d'Italie et s'est emparé du maillot rose de leader, dimanche au sanctuaire d'Oropa (nord-ouest).

Luca Bettini - AFP

Le Slovène Tadej Pogacar a remporté en solitaire la deuxième étape du Tour d'Italie et s'est emparé du maillot rose de leader, dimanche au sanctuaire d'Oropa (nord-ouest).

Pogacar, grand favori de la 107e édition du Tour d'Italie dont l'arrivée sera jugée le 26 mai à Rome, a devancé le Colombien Daniel Martinez, 2e, et le Gallois Geraint Thomas, 3e, de 27 sec au terme des 161 kilomètres.

Le Slovène a toutefois connu une petite frayeur en chutant au ralenti après une crevaison, au pied de la dernière difficulté du jour.

Le leader de l'équipe UAE, attendu par deux coéquipiers, est vite revenu dans le peloton des favoris qu'il a fait exploser à quatre kilomètres de l'arrivée avec une redoutable accélération dans la montée finale.

Sa déconvenue puis son retour ne sont pas sans rappeler le coup d'éclat de l'Italien Marco Pantani, vainqueur à Oropa il y a tout juste 25 ans malgré un saut de chaîne au pied de la montée lors de la 15e étape du Tour d'Italie 1999.

Le Slovène qui participe pour la première fois au Giro, fait partie désormais du cercle fermé des coureurs qui ont remporté des étapes dans les trois Grands Tours (France, Italie, Espagne).

Le Slovène Tadej Pogacar lors de la 2e étape du Tour d'Italie entre San Francesco al Campo et le sanctuaire d'Oropa le 5 mai 2024

Le Slovène Tadej Pogacar lors de la 2e étape du Tour d'Italie entre San Francesco al Campo et le sanctuaire d'Oropa le 5 mai 2024

Luca Bettini - AFP

"C'était l'un des mes rêves de réussir ce triplé dans les Grands Tours, peu de coureurs y sont parvenus", a-t-il expliqué.

"Je n'ai pas vraiment eu peur (après ma chute), il y a un peu de confusion avec la voiture, je voulais m'arrêter avant le virage, pas après, mais tout va bien", a-t-il ajouté.

"On s'était dit qu'on attaquerait à 3 ou 4 km de l'arrivée, on ne connaissait pas vraiment la dernière montée, mais on a fait du bon boulot. L'objectif de gagner une étape et prendre le maillot rose est atteint, on va pouvoir rester à l'abri lors des prochaines étapes qui seront favorables aux sprinteurs", a insisté le double vainqueur du Tour de France.

Pogacar vise un exploit rare, le doublé Tour d'Italie/Tour de France la même année qui n'a plus été réalisé depuis 1998 et Pantani.

AFP / Rome (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
11H
10H
09H
08H
07H
05H
Revenir
au direct

À Suivre
/