single.php

F1: en Emilie-Romagne, Max Verstappen signe sa 7e pole position de la saison

Sept sur sept. Au volant de sa fusée Red Bull, Max Verstappen, leader au championnat du monde de Formule 1, a décroché samedi sa septième pole position de la saison en autant de rendez-vous et partira en tête du Grand Prix d'Emilie-Romagne dimanche.

GABRIEL BOUYS - AFP

Sept sur sept. Au volant de sa fusée Red Bull, Max Verstappen, leader au championnat du monde de Formule 1, a décroché samedi sa septième pole position de la saison en autant de rendez-vous et partira en tête du Grand Prix d'Emilie-Romagne dimanche.

Sur le circuit italien Enzo et Dino Ferrari d'Imola, le triple champion du monde a signé la 39e pole de sa carrière dans l'élite - la 8e consécutive depuis le GP d'Abou Dhabi en 2023, égalant ainsi la légende brésilienne Ayrton Senna, décédée sur ce même tracé il y a 30 ans.

Cette performance était presque inespérée pour "Mad Max", en retrait depuis le début du week-end au volant de sa Red Bull. "Pas vraiment à l'aise" vendredi lors des essais, il avait notamment souffert d'un inhabituel manque d'adhérence de la RB20 l'ayant plusieurs fois envoyé dans les graviers.

Le pilote néerlandais de Red Bull Max Verstappen (au centre) a décroché la pole position pour le GP d'Emilie-Romagne de Formule 1 devant les deux pilotes McLaren, l'Australien Oscar Piastri (à gauche) et le Britannique Lando Norris le 18 mai 2024 à Imola

Le pilote néerlandais de Red Bull Max Verstappen (au centre) a décroché la pole position pour le GP d'Emilie-Romagne de Formule 1 devant les deux pilotes McLaren, l'Australien Oscar Piastri (à gauche) et le Britannique Lando Norris le 18 mai 2024 à Imola

ANDREJ ISAKOVIC - AFP

La forme retrouvée, le Néerlandais a devancé samedi Oscar Piastri, deuxième au volant de sa McLaren.L'Australien a toutefois écopé d'une pénalité de trois places sur la grille pour avoir gêné le Danois Kevin Magnussen (Haas) en début de qualifications et partira donc 5e.

Cette sanction fait les affaires de son coéquipier Lando Norris, qui remonte à la deuxième place et partira en première ligne au côté de Verstappen, sur un circuit où les dépassements sont généralement compliqués.

Vainqueur début mai à Miami de son premier GP en F1, le Britannique a savouré samedi le fait "d'être devant les Ferrari" de Charles Leclerc et de Carlos Sainz, que l'on attendait davantage aux avant-postes. Les deux pilotes de la Scuderia, initialement 4e et 5e des qualificaitons, gagnent aussi une place et partiront de la deuxième ligne.

- "Rendre fiers" les tifosi -

Le pilote espagnol d'Aston Martin Fernando Alonso a pris la 19e et avant-dernière place des qualifications pour le GP d'Emile-Romagne de Formule 1, le 18 mai 2024 à Imola

Le pilote espagnol d'Aston Martin Fernando Alonso a pris la 19e et avant-dernière place des qualifications pour le GP d'Emile-Romagne de Formule 1, le 18 mai 2024 à Imola

ANDREJ ISAKOVIC - AFP

Comme la plupart des équipes ce week-end, l'écurie au Cheval Cabré a apporté une série d'améliorations sur ses SF-24, cultivant l'espoir de briller à domicile en Italie.

"La concurrence semble avoir retenu son potentiel jusqu'à aujourd'hui - et sa progression a été plus importante que la nôtre entre hier et aujourd'hui", a analysé Leclerc. "Notre force jusqu'à présent a été notre rythme de course" a-t-il aussi rappelé "et nous donnerons tout pour rendre nos tifosi fiers".

Autre équipe jouant à domicile, Racing Bulls a également assuré le show. L'écurie petite soeur de Red Bull, basée à une dizaine de kilomètres du circuit, a signé chez elle sa meilleure performance de la saison grâce au Japonais Yuki Tsunoda, qui partira 7e sur la grille.

Formule 1 : Grand Prix d'Emilie-Romagne

Formule 1 : Grand Prix d'Emilie-Romagne

Jean-Michel CORNU - AFP

Son coéquipier australien Daniel Ricciardo s'élancera 9e du GP dont le départ sera donné dimanche à 15h00 (13h00 GMT).

Les deux Mercedes des Britanniques George Russell et Lewis Hamilton partiront 6e et 8e au volant d'une W15 elle aussi améliorée ce week-end.

"Même si notre position (à l'issue des qualifications, ndlr) n'est pas suffisante, nous sommes dans la bonne direction", a assuré le patron de la marque allemande Toto Wolff. Plus tôt cette semaine, l'Autrichien avait reconnu qu'il "faudra attendre plusieurs courses avant de voir [les] résultats".

- Alonso en fond de grille -

Le pilote espagnol d'Aston Martin Fernando Alonso a pris la 19e et avant-dernière place des qualifications pour le GP d'Emile-Romagne de Formule 1, le 18 mai 2024 à Imola

Le pilote espagnol d'Aston Martin Fernando Alonso a pris la 19e et avant-dernière place des qualifications pour le GP d'Emile-Romagne de Formule 1, le 18 mai 2024 à Imola

ANDREJ ISAKOVIC - AFP

Chez Red Bull, si Verstappen a repris des couleurs, son coéquipier Sergio Pérez a sombré et enregistre en Italie sa pire performance de la saison en qualifications. Le Mexicain, hors du coup jusqu'à présent, ne partira que 11e sur la grille.

"Nous avons beaucoup joué avec la voiture et nous n'avons pas été en mesure de maximiser nos performances", a-t-il regretté. "Nous avons fait de bons progrès, comme l'a montré Max, mais malheureusement, de mon côté, je n'ai pas eu l'occasion de le montrer en Q3", la dernière séance des qualifications où se joue la pole.

Les Français de l'écurie Alpine Esteban Ocon et Pierre Gasly ont échoué à prendre leur ticket pour la Q3, que seuls les dix plus rapides de la Q2 peuvent courir. Ils partiront respectivement 12e et 15e.

Le double champion du monde 2005-2006 Fernando Alonso partira 19e (sur 20). Plus tôt dans la journée, l’Espagnol de 42 ans avait manqué la majeure partie des derniers essais libres après avoir endommagé son Aston Martin, réparée juste à temps pour disputer les qualifications.

Par Hélène DAUSCHY / Imola (Italie) (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
16H
15H
14H
13H
12H
10H
09H
Revenir
au direct

À Suivre
/