single.php

Tennis: le Russe Andrey Rublev remporte à Madrid son deuxième titre en Masters 1000

Le Russe Andrey Rublev, N.8 mondial, a remporté à Madrid le deuxième titre de sa carrière en Masters 1000 en renversant le Canadien Félix Auger-Aliassime, ex-top 10 aujourd'hui 35e, 4-6, 7-5, 7-5 en près de trois heures dimanche, à trois semaines de Roland-Garros.

Thomas COEX - AFP

Le Russe Andrey Rublev, N.8 mondial, a remporté à Madrid le deuxième titre de sa carrière en Masters 1000 en renversant le Canadien Félix Auger-Aliassime, ex-top 10 aujourd'hui 35e, 4-6, 7-5, 7-5 en près de trois heures dimanche, à trois semaines de Roland-Garros.

Rublev (26 ans) a été sacré une première fois à Monte-Carlo en 2023 dans cette catégorie de tournois, la plus prestigieuse après ceux du Grand Chelem. A 23 ans, Auger-Aliassime jouait lui sa toute première finale en Masters 1000.

Joueur le mieux classé du dernier carré, Rublev restait sur quatre défaites consécutives à son arrivée dans la capitale espagnole. Après sa disqualification à Dubaï début mars, pour avoir crié sa colère à quelques centimètres du visage d'un juge de ligne, il avait gagné un match (à Indian Wells), puis plus rien. Ni à Miami, ni à Monte-Carlo, dont il était tenant du titre, ni à Barcelone.

Avec son sacre madrilène, il va grimper au sixième rang mondial lundi, à une place de son meilleur classement, atteint en septembre 2021.

Après une mauvaise entame de match, au point de se retrouver mené 4 jeux à 1 avec un double break de retard, Rublev est progressivement entré dans la partie. Trop tard pour sauver le premier set, mais il a ensuite nettement pris le dessus sur Auger-Aliassime dans le jeu.

Dans la manche décisive, le jeune Québecois, massé à deux reprises aux cuisses aux changements de côté, s'est longtemps maintenu à flot grâce à l'efficacité de son service. Mais il a fini par craquer précisément sur une double faute, à la première balle de match de son adversaire russe.

"FAA" s'était invité pour la première fois en finale en Masters 1000 au bout d'un rare concours de circonstances : trois de ses six matches précédents ne sont pas allés à leur terme. Il a bénéficié du forfait du N.2 mondial Jannik Sinner en quarts de finale et de l'abandon du Tchèque Jiri Lehecka (31e) en demi-finales, après six jeux seulement. Il faut y ajouter un autre abandon plus tôt dans la quinzaine espagnole, celui du jeune Tchèque Jakub Mensik au troisième tour (à 6-1, 1-0).

Au classement ATP, il va être récompensé de son parcours jusqu'en finale par un bond de quinze places au moins, jusque dans le top 20.

AFP / Madrid (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
22H
21H
20H
19H
18H
17H
16H
Revenir
au direct

À Suivre
/