single.php

1999, une demi-finale d'anthologie

Par Arnaud Rey

J-2 avant le quart de finale entre la France et la Nouvelle-Zélande. Aujourd’hui, retour en 1999 pour revivre la magnifique et inattendue demi-finale des Bleus face aux All Blacks. Dans un stade de Twickenham plein à craquer, le XV de France réalisait l'exploit d'éliminer la Nouvelle-Zélande de Jonah Lomu et Tana Umaga après un match inoubliable.

31 octobre 1999. Le Temple du rugby déborde, l'enfer est prévu pour les Bleus qui viennent de battre péniblement les Argentins en quart de finale à Dublin (47-26). La Nouvelle-Zélande, comme toujours, fait figure d'ogre qui dévore tout sur son passage. Avec un duo de trois-quarts centre de légende mais peut rodés ensemble, Richard Dourthe et Émile N'tamack, et des poids légers à l'aile, Christophe Dominici et Philippe Bernat-Salles, la France était la gourmandise parfaite pour les All Blacks. Mais peu importe le physique et l'expérience, les Bleus répondaient présents dès le premier acte et tenaient la dragée haute aux hommes en noir. 17-10 à la mi-temps, merci Mr Andrew Mehrtens l'ouvreur néo-zélandais qui permettait à son équipe de mener malgré des Bleus morts de faim. Au retour des vestiaires, Jonah Lomu plantait deux essais coup sur coup, douche froide ? Pas du tout. Les Tricolores piqués au vif répondaient par une démonstration de French Flair, les pires trente minutes de la Nouvelle-Zélande. Deux drops, deux pénalités et surtout trois essais de Richard Dourthe, Christophe Dominici, et Philippe Bernat-Salles concluaient le succès français. 43-31, une claque pour les All Blacks, un triomphe pour les Bleus qui accèdaient à la finale face à l'Australie. C'est la première et la dernière fois que la France inscrivait autant de points face aux All Blacks.

L'info en continu
03H
00H
23H
22H
21H
20H
19H
17H
15H
13H
Revenir
au direct

À Suivre
/