SOS Médecins en grève

L’association dénonce les risques d’une suppression du médecin de nuit sur l’ensemble de l’Hexagone.

Thumbnail

L'association SOS Médecins débraie ce dimanche, mettant en avant les risques de suppression des médecins de garde la nuit.L'appel à la grève est largement suivi et engendre déjà d'importantes perturbations. Le secrétaire général de SOS Médecins, Serge Smadja, pointe du doigt la Lorraine et le Nord-Pas-de-Calais, où la suppression du médecin de garde de nuit est déjà effective. "Une situation aberrante", injustifiée économiquement et préjudiciable à la qualité du service de soins, selon l'association.SOS Médecins souhaite alerter le président de la République sur cette question. Malgré une première grève pendant les fêtes de fin d'année, l'association n'a toujours pas été reçue par le ministère de la Santé.SOS Médecins compte frapper fort et envisage d'organiser "au moins une grève par mois", selon le docteur Ringard, président de l'association, si ses revendications ne sont pas entendues.