Sondage SUD RADIO : 32% des Français jugent prioritaire une réforme des retraites

Selon un sondage Ifop-Fiducial pour Sud Radio, 32% des Français jugent prioritaire une réforme des retraites et seulement 22% des interrogés se disent en faveur d'un recul de l’âge du départ à la retraite de 62 à 65 ans.

Retraites
Levée de bouclier contre la réforme du régime de retraites complémentaires Agirc-Arrco.

Ce jeudi, les syndicats ont appelé à une mobilisation pour manifester contre la réforme des retraites et pour une augmentation des salaires en plein contexte inflationniste. Dans le même temps, Elisabeth Borne a annoncé un nouveau cycle de confrontations entre les partenaires sociaux et l'Exécutif au sujet de cette réforme des retraites. Le gouvernement veut rendre un projet de loi pour "la fin de l'hiver" et non plus pour la fin de l'année comme c'était initialement envisagé.

Seulement 22% des interrogés se disent en faveur d'un recul de l’âge du départ à la retraite de 62 à 65 ans

Dans ce contexte, un sondage Ifop-Fiducial pour Sud Radio révèle que seulement 32% des Français jugent une réforme des retraites prioritaire. 42% juge cette réforme importante mais pas prioritaire. Et 26% pensent qu'une réforme est simplement secondaire.

Des chiffres qui diffèrent selon l'âge. Plus les sondés sont jeunes, moins ils se disent contre un allongement de l'âge du départ à la retraite. Sur les 32% qui jugent prioritaire une réforme, 15% ont entre 18 et 24 ans alors que 43% ont 65 ans et plus... Inversement, parmi ceux estimant que la réforme est "secondaire", 27% ont entre 18 et 24 ans alors que 15% ont 65 ans et plus.

Plus intéressant encore, quand on interroge les Français, on se rend compte que c'est la réforme actuelle proposée qui ne plait pas. Seulement 22% des interrogés se disent en faveur d'un recul de l’âge du départ à la retraite de 62 à 65 ans. Âge qui, en tout cas, avait les faveurs d'Emmanuel Macron mais qui pourrait être revu à 64 ans. Justement, pour ce qui est d'un décalage de l’âge du départ à la retraite de 62 à 64 ans, ce chiffre d'avis favorable remonte à 37%, soit 15 points de plus. La proposition où les sondés se disent le plus favorable est celle d'une augmentation des cotisations retraites payées par les employeurs et les salariés. En tout, 46% se disent favorable à cette proposition.