Pourquoi le prix de l’essence flambe à la pompe ?

Comment expliquer la nouvelle flambée des prix de l’essence à la pompe ? Le décryptage dans "Sud Radio vous explique" de Jean-François Gruson ancien directeur expert énergie à l’IFP Énergies nouvelles.

inflation
Que peut faire le gouvernement face à une inflation galopante ? (Fred Tanneu - AFP)

Les prix de l’essence et du gazole n’ont jamais été aussi élevés en France. Sur un an, la hausse est tout simplement vertigineuse : le prix du gazole a augmenté de 31 centimes, celui du sans-plomb 95 de 28,2 centimes, et celui du sans-plomb 98 de 29,4 centimes.

"Une espèce de blocage de la croissance de l’offre"

"Oui, les prix viennent d’atteindre leur prix le plus élevé depuis longtemps, confirme Jean-François Gruson, consultant, ancien directeur expert énergie à l’IFP Énergies nouvelles (IFPEN). Cela s’inscrit dans une logique de hausse du prix du pétrole brut. La baisse de prix était anormale, liée aux incertitudes sur la reprise de l’économie. Aujourd’hui, on pense que le variant Omicron ne sera pas aussi grave que la variant Delta."

"Les opérateurs ont donc repris une vision optimiste sur la croissance économique." Conséquence logique : "On obtient une croissance continue du pétrole brut dans un marché marqué par des tensions en termes d’offre comme de demande, détaille cet expert. Il s’agit d’une espèce de blocage de la croissance de l’offre, alors que la demande ne cesse de monter."

 

"Au mieux, une stabilisation autour des prix actuels en 2022"

Quelles sont ces tensions qui font grimper les prix ? "C’est vraiment la reprise économique mondiale qui joue, estime l’ancien directeur expert énergie à l’IFPEN. Ce n’est pas particulièrement la Chine. C’est l’ensemble des pays du monde. Derrière cela, côté offre, la position de l’OPEP reste prudente. Elle maintient ses quotas."

Une telle hausse des prix de l’essence a une influence sur le pouvoir d’achat, sur les voitures, les transports, les chauffeurs routiers. Cette hausse est-elle ponctuelle ou va-t-elle se poursuivre ? "Nous avons comme une sorte de lame de fond sur le marché du pétrole depuis plus d’un an. Ce que l’on peut attendre en 2022, c’est dans le meilleur des cas une stabilisation du prix du brut autour du prix actuel."

Retrouvez "Sud Radio vous explique" chaque jour à 7h40 dans le Grand Matin Sud Radio avec Patrick Roger et Cécile de Ménibus.

Cliquez ici pour écouter “Sud Radio vous explique”