Pourquoi la Guadeloupe est-elle entre grève générale et émeutes ?

Pourquoi la Guadeloupe est-elle secouée par une grève générale et des émeutes ? L'avis de Max Mathiasin, député de Guadeloupe (MoDem),

guadeloupe grève émeutes
Un camion de pompiers arrive près d'un barrage mis en place par des militants du syndicat UGTG, le 17 novembre 2021 aux Abymes, en Guadeloupe (Carla BERNHARDT - AFP/Archives).

Pourquoi la Guadeloupe est-elle entre grève générale et émeutes ? Quel est le problème de fond faisant que cette protestation contre la vaccination obligatoire des soignants tourne aux émeutes ?

Guadeloupe : "Les populations sont rétives à la vaccination"

"Il faut distinguer deux choses, estime Max Mathiasin, député représentant la 3e circonscription de Guadeloupe (MoDem). La grève générale part de la question du pass sanitaire. En Guadeloupe, Martinique et Guyane, ces départements d’outre-mer, il y a un très faible taux de vaccination. Les populations sont réticentes, et même rétives à la vaccination. Elles se méfient."

"La loi sur le pass sanitaire s’est appliquée, avec un schéma sanitaire complet pour le personnel soignant et les pompiers. Tout est parti de là, avec un mouvement politique dont vous avez entendu parler en 2009, le NKP. À côté de cela, à partir du moment où il y a eu des blocages avec les pompiers, le NKP et l’Union générale des travailleurs de Guadeloupe, le premier syndicat de l’île, des jeunes de tous les quartiers ont profité de la nuit pour ériger des barrages. Ils se sont mis à organiser des opérations de pillage."

Guadeloupe : "L’UGTG se veut un syndicat indépendantiste"

Le NKP souffle-t-il sur les braises ? "L’UGTG se veut un syndicat indépendantiste. Il prône des mouvements politiques et de contestation très forts", décrypte le député de la 3e circonscription de Guadeloupe. Le gouvernement a envoyé des renforts de forces de maintien de l’ordre, ainsi que des membres du Raid et du GIGN. Quelle pourrait être l’autre réponse à apporter à cette crise ? "C’est vrai qu’il faut protéger les biens et les personnes. Je suis dans l’Hexagone, je pense aux personnes menacées."

"Mais pourquoi y a-t-il tant de jeunes en déshérence ?, questionne Max Mathiasin, député représentant la 3e circonscription de Guadeloupe (MoDem). Nous vivons avec un taux de chômage de 22%. Malgré toute l’émigration vers la métropole ou le Canada, beaucoup de jeunes restant sur place ne trouvent pas de débouchés réels. Il faut un plan de développement structuré pour avoir une économie qui tient compte de nos ressources, le tourisme et la mer."

Max Mathiasin, député représentant la 3e circonscription de Guadeloupe (MoDem), était interviewé dans "Sud Radio vous explique" sur Sud Radio le 22 novembre. "Sud Radio vous explique" est diffusé tous les jours à 7h45 dans la matinale animée par Cécile de Ménibus et Patrick Roger.

Retrouvez l'émission Sud Radio vous explique tous les jours dans la matinale animée par Patrick Roger et Cécile de Ménibus

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !