Patrick Jardin : "je suis en lutte contre l’islamisation de mon pays"

Patrick Jardin, le père d’une des victimes du Bataclan, était l'invité d'André Bercoff le 14 février 2019 sur Sud Radio.
Patrick Jardin, le père d’une des victimes du Bataclan, était l'invité d'André Bercoff le 14 février 2019 sur Sud Radio.

Patrick Jardin, le père d’une des victimes du Bataclan, s'est déclaré "en lutte contre l’islamisation de la France" et a avoué avoir voulu tuer des musulmans. Patrick Jardin était l’invité d’André Bercoff le 11 février 2019 sur Sud Radio dans son rendez-vous du 12h-13h, "Bercoff dans tous ses états".

Patrick Jardin se dit "en lutte contre l’islamisation de la France"

"Je suis en lutte contre l’islamisation de mon pays. J’estime que c’est très dangereux. J’habite en Belgique, et du côté français il y a Roubaix et Tourcoing, de vraies zones de non-droit où la charia est déjà en place. Il y a des cafés dans lesquels les femmes n’ont pas le droit de se rendre", a-t-il expliqué au micro d’André Bercoff.

Pour Patrick Jardin, l’attentat du Bataclan aurait pu être évité

Lors de cet entretien avec André Bercoff, Patrick Jardin s’est également dit "persuadé que ce qui s’est passé au Bataclan aurait pu être évité". "Il y a eu d’énormes dysfonctionnements dans les services de l’État, c’est épouvantable. Lorsqu’à 11h30, lors d’un exercice de simulation d’un attentat de masse Bernard Cazeneuve dit à son préfet : 'Je m’attends à un attentat de 130 morts', et que le soir il y a effectivement un attentat de 130 morts, soit Monsieur Cazeneuve est un devin, soit il savait des choses. Je n’ai pas de preuves, mais j’ai d’énormes doutes", a déclaré Patrick Jardin.

Patrick Jardin avoue avoir voulu tuer des musulmans

"Dès que j’ai su ça, mon but était était d’acheter une kalachnikov, d’entrer dans une mosquée à l’heure de la prière et de faire la même chose. Je ne suis pas du genre à attendre l’autre jour, c’est pas mon style. J’avais envie d’en tuer au moins une centaine. Mais après je me suis dit : 'il y a sans doute des musulmans qui n’y sont pour rien, et puis je ne peux pas imposer à mon fils de vivre dans la peur toute sa vie parce que j’aurais assouvi ma vengeance'", a déclaré Patrick Jardin.

Cliquez ici pour écouter l’invité d’André Bercoff dans son intégralité en podcast.

Retrouvez André Bercoff et ses invités du lundi au vendredi sur Sud Radio, à partir de midi.

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !

Sur le même sujet
Les rubriques Sudradio