Parvovirose: la maladie qui inquiète les propriétaires de chiens dans le sud-est

Allo docteur, mon chien est-il en danger ? Les maîtres très inquiets pour leur fidèle compagnon. Des dizaines de cas de parvovirose ont été recensés dans le Vaucluse, la Drôme et le nord des Bouches du Rhône. Cette maladie virale peut être mortelle et plusieurs chiens en sont d’ailleurs déjà morts. A priori très peu de risques si les animaux sont vaccinés ce qui n'empêche pas l'affolement.

(Image parAnjaGh de Pixabay )

Reportage Sud Radio de Lionel Maillet

 

 

Pas plus calme que son boxer de cinq mois, Lipton, "très agité", Catherine est arrivée également nerveuse chez son vétérinaire: "Je m'inquiétais, car j'ai reçu un message qui me parlait de cette maladie des chiens". Chez le vétérinaire, "on s'assure que la vaccination est bien à jour, et si c'est le cas on conseille d'éviter les parcs, de faire attention aux excréments par terre, aux vomissements, et d'éviter tout contact avec tout chien non-vacciné, du moins tout chien qu'on ne connait pas".

Dans le Vaucluse et les Bouches-du-Rhône, la parvovirose a déjà tué plusieurs chiens. Elle se reconnait à plusieurs symptômes, explique le docteur Jean-Michel Antoniotti:

"Gastro-entérite hémorragique donc vomissements, diarrhée, de la fièvre et du sang. Les vaccins sont très efficaces, il faut penser à faire des rappels. Si on a quelques semaines ou mois de retard, ce n'est pas non-plus d'une gravité exceptionnelle" -  Dr Jean-Michel Antoniotti

Pour les chiots, la vaccination ne sera efficace qu'après les 12 mois de l'animal. En attendant, l'isolement est la meilleure des précautions.

 

Cinq cas par jour dans ce cabinet du Vaucluse

Dans son cabinet vétérinaire dans le Vaucluse le docteur Patrice Frely compte cinq nouveaux cas par jour... D'ordinaire, c’est un par mois en moyenne:

"Le conseil, c'est déjà de pas s'affoler.  Si l'animal est vacciné, le chien ne risque pas grand-chose. Quand ils ne sont pas vaccinés, ne surtout pas les promener" - Dr Patrice Frely