Panique au Capitole : "Le symptôme d’une ville où la violence est omniprésente"

David Leyraud, secrétaire régional adjoint du syndicat Alliance police en Occitanie était interviewé dans "le coup de fil du matin" sur Sud Radio le 16 septembre. “Le coup de fil du matin" est diffusé tous les jours à 7h12 dans la matinale animée par Cécile de Ménibus et Patrick Roger.

Thumbnail
Un mouvement de panique samedi soir au coeur de Toulouse.

Un couple infidèle, une simple bagarre, et cela a été la panique générale place du Capitole, samedi soir, à Toulouse. Certains ont cru à un attentat, une fusillade. Alors qu’il s’agissait d’une simple bagarre, le mouvement de panique aura été impressionnant.

 

Une panique générale qui interpelle

Mais que s’est-il passé ? "Un individu qui se promenait a reconnu sa compagne en terrasse en compagnie d’un autre homme, explique David Leyraud, secrétaire régional adjoint du syndicat Alliance police en Occitanie. Le ton est monté, s’en est suivi une rixe, plusieurs autres personnes s’en sont mêlées. Cela aura été une petite bagarre générale, au niveau du Paradis du fruit et à proximité d’un établissement bien connu, le Florida".

Les réactions sur les réseaux sociaux ont-elles un impact sur le travail des policiers ? "Oui, c’est une évidence, estime David Leyraud. Mais avant le début sur les rumeurs d’une attaque terroriste, c’est le mouvement de panique générale qui interpelle les policiers. Qu’une simple bagarre puisse entraîner un tel mouvement de foule…"

Des violences en hausse

Le bilan aurait pu être grave, après ce mouvement de foule massif un samedi soir. "Une femme enceinte prise en charge par les pompiers, plusieurs blessés légers, cela doit nous interpeller sur le climat à Toulouse, estime le secrétaire régional adjoint du syndicat Alliance police en Occitanie. C’est symptomatique d’une ville où la violence est omniprésente".

"Ces derniers temps, les violences crapuleuses sont en hausse, de même que les violences gratuites, rappelle David Leyraud. Les règlements de compte par arme à feu aussi. La ville a été particulièrement marquée par le risque terroriste. C’est un cocktail détonant".

Cliquez ici pour écouter “le coup de fil du matin”

Retrouvez "le coup de fil du matin" du lundi au vendredi à 7h12 sur Sud Radio, dans la matinale de Cécile de Ménibus et Patrick Roger.

Sur quelle fréquence écouter Sud Radio ? Cliquez-ici !