Lydia Guirous : "Emmanuel Macron doit sortir de cette chienlit institutionnelle"

Pour Lydia Guirous, Macron doit présenter un projet Nouvelle Société pour sortir de cette chienlit institutionnelle. Écoutez son édito.

Pour Lydia Guirous, Macron doit présenter un projet Nouvelle Société pour sortir de cette chienlit institutionnelle. Écoutez son édito.
https://youtu.be/neYLG9kU1Ug
Il faut un nouveau discours fondateur, à la croisée du "je vous ai compris" du discours d'Alger de De Gaulle et le projet audacieux de Nouvelle Société de Jacques Chaban Delmas en 1969 lors de son discours de politique générale.
D’abord, "Je vous ai compris" car Emmanuel Macron doit tirer les leçons de cette déconvenue électorale pour sa majorité. On est quand même plus proche de la grosse fessée que du camouflet. Son aile gauche est détruite Ferrand et Castaner ont perdu.
Le Président doit entendre le message envoyé par le peuple. Ils veulent du concret, du blanc ou du noir. Le « en même temps » ne convainc plus car nous sommes en période de crise économique et sociale avec une guerre à nos portes. Les Français sont épuisés et inquiets : Ils veulent des réponses directes sur leur fiche de paye, feuille d'impôts,  sur la lutte contre l'insécurité, sur la lutte contre l'islam politique.
Et la nouvelle société? 
Et « Nouvelle société » à la Chaban, car la réponse à la crise que traverse notre pays doit se traduire par un progressisme contractuel laissant une large place au dialogue social, à une plus grande liberté d'expression et à une ouverture politique pouvant se traduire par des gouvernements de coalition à l'instar de certains de nos voisins européens.
Que doit faire maintenant le Président Macron ?
Le President Macron doit réussir là où tous ont échoué : en brisant la société de castes qu'est la France et en faisant une société d'ouverture,  d'espoir et de modernité.
Le plus important est de contrer politiquement la montée des populismes portés par les extrêmes de gauche comme de droite. Je dis bien politiquement, en dessinant un chemin d'espoir et non un discours froid autour d'une  raison fantasmée. N'oublions pas que "Rien de grand ne s'est accompli dans le monde sans passion" écrivait Hegel. Ce n'est pas la raison technocratique qui est le moteur de l'humanité et de l'histoire...avoir du cœur et des passions peut-être disruptif aussi!! comme on disait en 2017...
Il doit agir vite et fort en prenant de vitesse les médias et les oppositions et surtout en évitant de se faire piquer un beau discours fondateur Nouvelle Société par les nouveaux faiseurs de rois que sont devenus Philippe, Bayrou et même les Républicains. Il doit s'adresser à la Nation soit directement,  soit devant le Parlement réuni en Congrès et reprendre les commandes  de la Nouvelle Société.  La constitution d'un gouvernement d'union nationale le conforterait dans ce rôle de bâtisseur du futur et de l'espoir.