single.php

L’inquiétant taux de disponibilité des blindés de l’armée française

Par Benjamin Jeanjean

Avoir des blindés c'est bien, les avoir en état de marche c'est mieux. Au sein même de l'armée de terre française, le taux de disponibilité des véhicules blindés commence à faire grincer quelques dents.

Thumbnail


La publication des taux de disponibilités des véhicules de l’armée de terre française ce mercredi 1er février révèle une assez nette dégradation depuis 2014 de l’état de certains véhicules blindés de l’armée française, et notamment les véhicules de l’avant-blindé (VAB), très utilisés par les militaires.Comme le révèlent Les Echos, il n’y avait ainsi fin 2015 plus que 2582 VAB en service, avec un taux de disponibilité de 46 % seulement. Deux raisons principales à ce constat : la recrudescence des engagements des forces françaises – notamment en Afrique – ces dernières années et l’âge relativement avancé de ce véhicule (31 ans en moyenne). Ainsi, les VBCI (véhicules blidés de combat d’infanterie) affichent un taux de disponibilité correct (75%), eux qui n’ont que cinq ans de moyenne d’âge.

Le plan Scorpion à la rescousse ?

Selon un colonel français interrogé par Les Echos, le problème réside dans le fait "qu’avec la baisse continue des effectifs, on a longtemps pensé qu'on avait trop de matériel en stock. Mais avec la multiplication des engagements et l'arrêt de la déflation des effectifs, on se retrouve dans la situation inverse : il faut désormais que le matériel rattrape les effectifs".Alors que les coûts de rénovation de pièces d’équipements âgées sont très élevés, plusieurs voix s’élèvent au sein de "la Grande Muette" pour appeler à une accélération du plan Scorpion, censé fournir de nouveaux modèles à l’armée française. Le plan actuel prévoit la livraison de 1668 Griffon et 248 Jaguar entre 2018 et 2033, un rythme jugé trop lent par l’armée, qui réclamerait une accélération d’environ 30 % du programme.

L'info en continu
22H
21H
20H
19H
18H
17H
16H
14H
13H
11H
10H
Revenir
au direct

À Suivre
/