Levothyrox : Me Jacques Lévy "dénonce un scandale sanitaire"

Photo d'illustration ©JACQUES DEMARTHON - AFP
Photo d'illustration ©JACQUES DEMARTHON - AFP

Me Jacques Lévy, avocat des patients souffrant de la nouvelle formule du Lévothyrox, était l'invité du Grand Journal de 18h sur Sud Radio.

La justice a donc donné raison aux patients de Haute-Garonne qui contestaient l'impossibilité de se procurer l'ancienne version du médicament Levothyrox, ordonnant au laboratoire Merck de rendre accessible l'ancienne formulation.

Une victoire, pour Me Jacques Lévy, avocat des patients, qui dénonce toutefois "un test grandeur nature".

"On ne comprend pas pourquoi il a fallu modifier l'ancien Levothyrox, pour arriver à une situation où la plupart de ceux qui ont pris le nouveau ont eu des problèmes graves, a-t-il expliqué. On s'est servi d'eux comme cobayes. Je dénonce un scandale sanitaire et je pense que la position de l'Agence du médicament est critiquable car il n'y avait aucune raison de modifier l'ancien Levothyrox."

Si le laboratoire Merck a annoncé que des boîtes de Levothyrox ancienne formule allaient être importées en France pour se plier à la décision du tribunal, il a également fait savoir qu'il allait faire appel de la décision.

"Si Merck ne veut pas en finir, alors ce n'est pas fini, mais je serai toujours présent, a annoncé Me Jacques Lévy. Ça ne m'étonne pas du tout, mais ça ne m'impressionne pas non plus. Je pense que la situation est suffisamment grave pour que les magistrats, comme ils l'ont fait pour la Haute-Garonne, prennent leurs responsabilités dans ce litige qui est dramatique pour les patients."

Écoutez l'interview de Me Jacques Lévy, invité du Grand Journal de 18h au micro de Véronique Jacquier

 

Vos réponses pour cet article

Ajouter un commentaire

Les rubriques Sudradio